Les Sortilèges de la Cité Perdue

Publié: 11 septembre 2018 par lecturedesam dans Aventure
Tags:, , , , , ,

15824161

Auteur : Preston & Child
Titre : Les sortileges de la cité perdue
ISBN: 9782809807103
Emprunt bibliothèque – 504 pages – Edition l’archipel

4eme de couverture

Le docteur Nora Kelly est stagiaire à l’Institut archéologique de Santa Fe. Depuis que ses parents sont morts, elle n’habite plus le ranch familial qui a été laissé à l’abandon. Un soir, en le visitant, elle découvre l’intérieur de la maison saccagé et une étrange créature velue, tenant autant de l’homme que de l’animal, lui saute dessus en lui réclamant « la lettre. »
Le mystère s’éclaircit après qu’une voisine ait mis en fuite l’agresseur. Nora, au moment de partir, découvre une enveloppe. La lettre qu’elle contient, écrite il y a quinze ans par son père alors en quête de Quivira la légendaire cité de l’or, confirme l’existence de cette ville et donne même des indications sur le canyon à suivre.
À la suite de ces révélations, Nora n’a plus qu’un désir : organiser une expédition archéologique pour mettre à jour Quivira, la cité introuvable des Indiens anasazis. Après quelques vicissitudes, le patron de l’Institut accepte de financer l’opération dont Nora va prendre la tête. Mais au fur et à mesure que sa petite équipe va approcher du but, elle sera confrontée à l’horreur et à la mort. Les Sortilèges de la cité perdue est un roman d’aventures qui se lit d’une traite.
Le scientifique Douglas Preston et Lincoln Child, spécialiste des récits d’horreur, ont déjà plusieurs succès à leur actif. Cette fois encore, ils s’entendent à merveille pour entraîner le lecteur dans une quête dangereuse où fantastique et suspense se retrouvent étroitement mêlés.

Mon résumé :

Un roman de Preston qui ne se parle pas a New York ? Qui ne parle pas de meurtres ? et oui c’est possible ! La preuve en est avec ce roman.
On va Suivre Nora Kelly, archéologue en devenir pas encore titularisée, à la recherche d’une cité mythique indienne Quivira à travers les canyons inaccessibles du désert du Nevada. On retrouve dans ce roman tous les ingredients digne d’un bon Indiana Jones, car après tout on a vraiment l’impression que c’est ca : les difficultés pour parvenir à trouver cette cité avec seulement les indications assez vagues dans une lettre du père de Nora, vieille de 16 ans ,les décès et les meurtres qui en découlent….Avec une référence à la tombe de Touthankamon…
Cela doit être mon 2eme roman de Preston & Child ou on ne parle pas d’une histoire policière et je trouve que ca change de l’ordinaire. Ca permet d’en apprendre plus sur la vie et la culture de ses peuples amérindiens. Car après tout qui les connait ? Q’en savons nous ? Pas grand chose je pense.

Mon avis :

Un très bon roman d’aventure ou les actions et les intrigues s’enchaînent. On imagine bien leur périple et on a même envie de participer. Les descriptions sont impressionnantes, les canyons tout ça on ne connaît pas trop et pourtant on s’y croirait. Nora est torturée entre l’envie de bien faire son job et le besoin de suivre les traces de son père. Smithback est la petite pointe d’humour et d’agacement qui va bien et qui donne encore plus de rythme à l’histoire. On y retrouve de nombreux personnages avec des personnalités originales des histoires personnelles en parallèle, bref un très bon livre d’aventure qui se lis aussi bien que si vous lisiez un bon Pendergast

Publicités

A vos plumes !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.