Articles Tagués ‘théorie’


Couverture Avalanche Hôtel

Auteur : Nicko Tackian
Titre : Avalanche Hotel
ISBN : 9782702163290
266 pages  – edition Calmann Levy

 

 

4eme de couverture

Surtout, ne vous fiez pas à vos souvenirs ! Un thriller hypnotique signé Niko Tackian 

Janvier 1980, à l’Avalanche Hôtel, sublime palace des Alpes suisses. Joshua Auberson, agent de sécurité, enquête sur la disparition d’une jeune cliente, avec un sentiment d’étrangeté. 
Quelque chose cloche autour de lui, il en est sûr. Le barman, un géant taciturne, lui demande de le suivre dans la montagne, en pleine tempête de neige. Joshua a si froid qu’il perd conscience…
… et revient à lui dans une chambre d’hôpital. Il a été pris dans une avalanche, il est resté deux jours dans le coma. 
Nous ne sommes pas en 1980 mais en 2018. Joshua n’est pas agent de sécurité, il est flic, et l’Avalanche Hôtel n’est plus qu’une carcasse vide depuis bien longtemps. 
Tout cela n’était qu’un rêve dû au coma.
Un rêve, vraiment ?

 

 

Mon résumé

Nous sommes en 1980. Un homme se reveille dans une salle de bain, totalement nu. Il ne semble pas vraiment savoir ce qu’il lui arrive, ni ou il est. Il semble avoir totalement perdu la mémoire. A son réveil le seul indice qu’il possède est une veste sur l’accueil il est noté A.H. Agent de sécurité. Il travaillerais dans en tant qu’agent de sécurité ? Ok, mais ou est-il ? Qu’est-ce A.H ? Alors qu’il commence a sortir de ce qui semble être un rêve, son telephone sonne. Une personne qui vraisemblablement est sa responsable, l’invite urgemment a descendre dans le salon bleu, c’est qu’il est plus qu’en retard. 

Une fois qu’il a réussit à prendre ses repéres il s’aperçoit qu’il se trouve dans la chambre 81 d’un hotel en pleine montagne, et qu’il va devoir trouver assez rapidement ce fameux salon bleu. On finit par lui apprendre que la fille Alexander à disparu et qu’il est chargé de la retrouver.

Quelques pages plus tard, le mystère reste entier. 
Pourtant, à nouveau il se réveille. Et cette fois nous sommes à l’hôpital. Il sort du coma et nous sommes cette fois bel et bien en 2018 …

 

Elle se tenait sur le bord d’un abîme dans lequel elle allait disparaître sans laisser la moindre trace. Les morts n’existent qu’à travers le souvenir des vivants et dans son cas, personne ne s’étaient manifesté, ni famille ni amis … Elle était seule dans les abysses, il n’y avait rien de plus froid que l’oubli.

 

 

 

Mon avis

Les inconditionnels de Stephen king auront reconnu l’ambiance de l’overlook Hotel. Un Hotel situé en pleine montagne plus ou moins à l’abandon. A la difference qu’ici nous ne sommes pas dans la chambre 217 mais 81. Dans ce livre j’ai été un peu perturbé car on navigue entre rêve d’un coté et réalité de l’autre, on finis pas plus vraiment savoir ou on se situe. J’ai un peu regretté le moment on on faire la découverte de la petite fille disparue. A partir de ce moment la, j’ai compris toute l’histoire et je s’avais d’office comment ça allais se terminer. La fin est trop prévisible je trouve. Et vous comment l’avez-vous ressenti ? Dites-moi tout.

 

Publicités

Auteur : Matthieu Elhacoumo
Titre : Ashley Loyd
ISBN:  B079DDZPW5
55 pages – EPUB – Autoedition

 

Résultat de recherche d'images pour "Matthieu Elhacoumo"

Né en 1997 à Angers, Matthieu (alias Paul Woodman) a obtenu son bac littéraire en 2016. Il a déjà publié plusieurs nouvelles en tant qu’auteur indépendant chez Amazon

 

 

 

 

 

 

4eme de couverture

Je m’appelle Ashley Lloyd, je suis morte il y a trois jours, je me suicidée après avoir subi de nombreuses intimidations, des insultes et après qu’un mec m’a brisé le cœur.

 

Mon résumé :

Ce livre m’a directement été proposé par l’auteur. Il s’agit plus d’une nouvelle que d’un roman vu qu’il ne fait que 55 pages numerique. Il ne se présente pas tel qu’on a l’habitude de voir un roman, chapitres par chapitres. Ici on trouve tout d’abord la lettre laissée par Ashley puis vienne les rapports cliniques de la victime et les rapports d’enquêtes des inspecteurs en charge de l’affaire.

C’est une nouvelle qui se lit d’une traite. Je ne m’étendrai pas sur le contenu de ce fait, cependant je dirais que c’est une nouvelle digne d’un bon film d’épouvante qui aurait pu donner des idées a Coppola.

Les themes abordés sortent certes de l’ordinaire mais pour ma part, je n’ai pas du tout aimé. Un peu repugnant mais ce n’est que mon avis.


Auteur : Boyd Morrison
Titre : L’heritage du Loch Ness
ISBN: 9782811237332
469 pages – Edition Milady Thriller

 

4eme de couverture

Lorsqu’un sommet politique au premier étage de la tour Eiffel fait l’objet d’une attaque terroriste, l’ingénieur militaire Tyler Locke parvient de peu à éviter le désastre. Mais la faction extrémiste en cause ne compte pas s’arrêter là : elle aurait mis au jour une arme biologique redoutable, capable d’accélérer le vieillissement des cellules humaines.

De Paris à Seattle, en passant par les Highlands écossaises, Tyler tente désespérément d’enrayer une conspiration à l’échelle mondiale…

Titre original : The Loch Ness Lagacy (2013)

 

Mon résumé :

Un sommet politique à lieu au 2eme étage de la tour Eiffel lorsqu’une bande armée fait irruption avec le secret espoir de descendre le maximum de personnes. Tout ceci n’est sans compter sur la presence de Tyler Locke. Il parvient en effet à éviter le désastre. Le groupe armée a bien compris que leur entreprise a été avortée, compte bien se venger et vont rependre une arme biologique redoutable, arme qui sera en mesure d’accélérer le vieillissement et ainsi faire un maximum de victimes.

Dès les premiers instants, le ton est donné. L’héritage du Loch Ness se concentre uniquement sur des combats rapprochés, des fusillades et autres courses-poursuites.Toutefois, ce déluge frénétique en oublie quelque peu son sujet principal.
En effet, il faut dépasser la centaine de pages pour se pencher sur le nœud du problème. Le rythme baisse sensiblement pour se focaliser sur un jeu de piste astucieux à travers une construction d’énigmes subtiles. Le monstre du Loch Ness est sans doute l’une des énigmes les plus célèbres et insolubles de notre époque. Tout ou presque a été dit au sujet de Nessie et de sa nature. Des théories les plus farfelues à des hypothèses scientifiques singulières et néanmoins plausibles, le mystère demeure.

 

Pour ceux que ça intéresse, l’interview (anglais) de l’auteur :

 

 

Mon avis

Une fois qu’on a mis de coté la tentative d’attentat à la tour Eiffel, on est en droit de se demander si l’action va évoluer. Personnellement je me suis vu entrer vraiment dans l’histoire qu’après environ 100 pages. A partir de ce moment les devinettes et enquêtes se succèdent et la on entre vraiment dans l’action. On rentre vraiment dans le vif du sujet et on comprend mieux le pourquoi du monstre du Loch Ness. Bon je m’arrête la sinon vous n’aurez plus aucun but à la lecture de ce superbe roman.


Le Jeu par Laymon

 

Auteur : Richard Laymon
Titre : Le jeu
ISBN: 9782811237325
561 pages – Edition Belfond

 

Résultat de recherche d'images

 

Richard Laymon, né le 14 janvier 1947 à Chicago et mort le 14 février 2001 à Los Angeles, est un écrivain américain de fantastique et d’horreur.

 

 

 

 

 

 

4eme de couverture :

Jane Kerry est bibliothécaire dans une bourgade tranquille des États-Unis et mène une vie bien rangée. Jusqu’au jour où elle trouve une enveloppe à son nom, contenant un billet de cinquante dollars et une énigme… qui la mène à une deuxième enveloppe, une deuxième énigme et un billet de cent dollars. C’est tentant… Qui est ce mystérieux « Maître du Jeu » qui signe ces énigmes ? Qui exige d’elle de plus en plus de courage et d’ingéniosité, et l’entraîne à commettre des actes fous, immoraux… et toujours plus dangereux ? Jane est happée dans un engrenage infernal. Mais c’est un jeu qu’il faut jouer jusqu’au bout.

 

Mon résumé

Vous vous rendez a votre travail et à votre bureau vous attend une enveloppe avec uniquement votre nom dessus. Vous réagissez comment ? vous vous dites surement une blague d’un collègue ? une convocation de votre responsable ? C’est en tout cas un peu la réaction de Jane quand elle découvre ce courrier. Cependant, elle laisse cette enveloppe de coté et compte voir de quoi il en retourne , un peu plus tard.  Avant de fermer la bibliothèque elle doit éteindre les lumières dont le disjoncteur se trouve à l’étage, auparavant elle prend le temps d’ouvrir son enveloppe mystère. Elle contient un billet de 50 $ et une feuille, sur laquelle se trouve une sorte de devinette ou piste, lui permettant d’en savoir plus. Alors qu’elle lit la feuille tout en montant à l’étage, une personne sort d’une salle isolée.  Il s’agit de Bruce, il était resté attablé en train de lire un livre, c’est en entendant monter quelqu’un qu’il s’est décidé a sortir.

Ce qu’il faut retenir, si son salaire de bibliothécaire ne lui convenait pas la elle va avoir de quoi faire du shopping, même si c’est au prix de grand risques !

 

Mon avis

Je n’ai pas pour habitude de dévoiler autant sur un livre mais je dois dire que j’ai tellement été absorbé dans le livre, et ce dès les premières pages, que je voulais vous donner l’envie de vous le procurer et le lire avec la même fougue que moi. C’est un livre ensorcelant, dont j’ai bien eu du mal a me défaire.

Quand j’avais repéré ce livre dans le rayon thriller de la Fnac, j’ai longtemps hésité avec un autre roman dont le synopsis semblait tout aussi passionnant, et en refermant le livre je dois dire que j’ai bien fait d’opter pour celui-là.

Je tiens quand même a préciser que le dernier quart du livre est assez sanglant, donc si vous vous sentez pas suffisamment préparé, attendez peut-être.