Articles Tagués ‘Suspense’


Résultat de recherche d'images pour "Noir sanctuaire"

 

Auteur : Douglas Preston & Lincoln Child
Titre : Noir Sanctuaire
ISBN: 9782809822533
432 pages – edition l’archipel

Résultat de recherche d'images pour "Douglas Preston & Lincoln Child"

 

4eme de couverture

Après une mauvaise rencontre dans les marais d’Exmouth, Massachusetts, l’agent spécial du FBI Aloysius Pendergast est porté disparu. . . Bouleversée par la perte de son protecteur, Constance Greene se retire dans les souterrains du manoir de Pendergast, au 891 Riverside Drive, à New York, où une bien mauvaise surprise l’attend… Diogène, le frère cadet d’Aloysius, que tout le monde croyait mort, fait sa réapparition et réussit à convaincre la jeune femme de le suivre sur une île mystérieuse. Sur place, il lui fait visiter son sanctuaire, un petit temple à colonnades aux hautes fenêtres munies de vitres anthracite, où il collectionne les souvenirs de tous ses crimes et forfaits. Croyant à un enlèvement, Proctor, l’indéfectible majordome de Pendergast, s’est lancé à leur poursuite, mais il semble toujours avoir un coup de retard sur Diogène. Quels sont les noirs desseins de ce dernier ? Pourra-t-il enfin se venger de son aîné à qui il voue une haine farouche ? A moins que Constance ait elle aussi échafaudé un plan machiavélique… Depuis Relic (1995), Douglas Preston et Lincoln Child forment l’un des duos d’auteurs les plus connus dans le monde du suspense. Ensemble, ils ont signé 23 romans, dont 16 mettant en scène l’inspecteur Aloysius Pendergast du FBI, le Sherlock Holmes des temps modernes.

 


Auteur : Pierre-etienne Bram
Titre : L’interphone ne fonctionne toujours pas
ISBN: 978-2-36538-556-5
259 pages – Edition Rebelle

 

4eme de couverture

« Hola je m’appelle Celia ». Il y a 300 jours, déjà, c’est avec ces mots que j’étais tombé sous le charme de cette belle Argentine, rencontrée sur Meetic. Sa voix n’avait fait que confirmer mon attirance pour elle. Pourtant, nous ne nous étions toujours pas rencontré… J’avais commencé à douter sérieusement de la réalité de son existence vu qu’aucun de nos rdv IRL n’avaient abouti. « Elle est bien réelle et belle comme sur ses photos » m’avait rassuré Caroline, une amie qui, avec son mari, l’avaient rencontrée. Comment expliquer alors son refus perpétuel de concrétiser notre amour ? Tant d’énergie et de temps peut-être perdu, je désespérais de la tenir un jour dans mes bras. Mais en persévérant, on arrive à tout…

 

 

Mon résumé

On avait laissé notre protagoniste alors qu’il n’avait encore pas pu rencontrer Celia. On commence ce 2e tome à un peu moins de un an du premier contact sur meetic. Il va tout faire pour pouvoir concrétiser cette rencontre, rencontre dont son entourage lui recommande de laisser tomber et de passer à autre chose. Elle va commencer sérieusement à empiéter sur sa vie professionnelle.

Par amour il va faire l’impensable : Jouer un jeu de piste dans les rues de la capitale à plus de 9h du soir et ce pendant 2-3 heures, acheter des billets d’avion pour Venise pour partir un weekend en amoureux,…..

Son amie Caroline le soutient au maximum dans toutes les actions qu’il mène pour Celia. Elle sait qu’il la mérite, c’est une belle fille, elle s’en est elle-même fait une amie. Mais alors pourquoi caroline arrive a la voir et ce, à plusieurs reprises , alors que lui ne l’a pas encore rencontrer, a part en photo ?

 

Mon avis

Pour avoir lui les 2 volets de cette histoire, cela ressemble grandement à une histoire vécue, après je peux me tromper. On se demande vraiment comment cet homme qui semble avoir une belle carrière, parvient a supporter une fille qui le balade pendant près de 3 ans et que ça ne semble pas le déranger plus que ça. Certes il le fait comprendre a Celia a plusieurs reprises mais cela finir par être oublié ensuite. Peut-être es-ce une morale a retenir dans toute cette histoire. Ne pas s’attacher lorsqu’on sait que l’histoire ne marchera pas. En résumé je pense que ces 2 romans mérite d’être mis sur le devant de la scène et devraient être publier a grande échelle comme tout bon Best-seller.

 


Résultat de recherche d'images pour "presse de la cité"

 

NetGalley

 

 

 

 

Auteur : Tobby Rolland
Titre : La derniere licorne
ISBN : 9782258144873
Presse de la cité

 

 

4eme de couverture : 

Un thriller ambitieux au rythme effréné. Une intrigue historique diaboliquement séduisante qui embarque le lecteur dans une course folle, de Bordeaux à Erevan en passant par le Vatican et Hong Kong, à la poursuite d’un secret qui n’est rien de moins que celui de l’humanité tout entière.

Turquie, marché d’Igdir. Aman, la fillette kurde dont la famille est gardienne millénaire du mystère de l’Ararat, n’aurait pas dû accepter cette licorne en bois… Elle savait que c’était interdit.
Melbourne, Parlement mondial des religions. Un rapport secret est alarmant : les glaces du mont Ararat fondent inexorablement. L’« anomalie d’Ararat », cette forme détectée au cœur du glacier, est-elle « la » preuve que l’arche de Noé s’y est échouée comme le racontent la Torah, la Bible et le Coran ?
Arménie, Etchmiadzine. Quatorze mercenaires font irruption dans la cathédrale pour s’emparer d’une relique inestimable : un fragment de l’arche. Leur but : ne laisser aucun témoin. C’est le déclenchement d’une vague de meurtres aux quatre coins du monde.
Vatican, enfer de la Bibliothèque apostolique. Zak Ikabi, ethnologue et aven¬turier, a moins de trois minutes pour photographier l’original du sulfureux Livre d’Enoch. Quel secret, dont dépend l’avenir de toutes les religions, relie les mythes de l’arche, du Déluge et des licornes ?
Université de Toulouse-Le Mirail, laboratoire du DIRS. La glaciologue Cécile Serval se trouve nez à nez avec Zak, venu lui dérober son rapport secret. C’est le début d’une course qui nous emporte de l’Arménie au Vatican, du Nakhitchevan à Hong Kong… Pour s’achever sur les flancs de l’Ararat…
Là où la vérité dépasse l’imagination.

 

Mon résumé

Je dois dire que j’ai eu beaucoup de mal à entrer dans l’histoire. Cela est en grande partie du au fait que je ne lis pas souvent de livres qui ont trait à l’histoire ou à des événements bibliques.

Différents groupes aux quatre coins du monde s’emparent de reliques tournant autour de l’arche de Noé : fragment de poutres trouvées sur le mont Ararat, textes religieux interdits, rapports sur la fonte des neiges… Et dans leur sillage des morts. L’action s’enchaîne très vite sans temps mort dans une course poursuite effrénée, rythmée par les dangers et les révélations. On a aucun mal a se rendre compte que tout les détails sont réels et sont des éléments véridique de la bible, qu’il s’agisse des témoignages des chercheurs d’arche, de l’énigme scientifique posée par l’anomalie d’Ararat, des révélations sur les animaux unicornes, sur le déluge universel, sur le Livre d’Enoch et les anges.

J’ai particulièrement apprécié le personnage de Zak, caractère bien trempé et réussi a se faire imposer auprès de la scientifique avec un culot ! D’ailleurs, elle va finir par succomber au charme de Zak.

 

Mon avis

Très bon roman qui mêle histoire biblique, thriller et aventure. Comme dit précédemment ce n’est pas mon style préféré mais il reste cependant un très bon livre et qui est a recommander. Bonne lecture si vous êtes en train de le lire ou avez l’intention de vous le procurer.


Afficher l'image d'origine

Auteur : Nicolas Zeimet
Titre : Seuls, les vautours
453 pages
EPUB

ZeimetNicolas Zeimet a 37 ans et vit à Paris. Il écrit depuis l’âge de dix ans. Son premier roman, Déconnexion immédiate, est paru en 2011 chez Mon Petit Éditeur. Seuls les vautours, son deuxième roman, publié en 2014 au Toucan vient de paraîre en poche chez 10/18. Comme une ombre dans la ville est son troisième roman.

 

 

 

 

4eme de couverture :

Un petit village de l’Utah en 1985, avant internet, la téléphonie mobile et les techniques modernes d’investigation scientifique. Shawna, une fillette de cinq ans, disparaît brutalement un matin. Tout le village se mobilise. Non seulement les quelques policiers du poste local mais aussi le médecin, un journaliste et bien sûr les enfants. Des enfants et des adolescents qui ont l’imagination fertile et qui racontent d’étranges histoires. En suivant les destins croisés d’une dizaine de personnages, l’enquête progresse, les haines et les attirances se cristallisent alors que des découvertes bien réelles mènent à des événements qu’on croyait définitivement sortis des mémoires. Certains, en tous cas, auraient bien voulu les oublier…

 

Mon résumé

L’intrigue se passe aux Etats-Unis, dans une bourgade du nom de « Duncan’ s Creek », situé sur le haut plateau de Boulder Mountain.

Une petite fille Shawna Twitchell cinq ans a disparu ; sa mère Mandy avait déjà perdu son mari il y a six mois, dont on a retrouvé les vêtements mais pas le corps. Elle n’en avait eu aucun regret, puisque c’était un mari qui rentrait tout le temps, bourré et qui l’a battait.

Tout au long de l’enquête qui va s’ensuivre pour tenter de retrouver la petite fille, on va apprendre a découvrir et connaitre les différents personnages que compose ce village : l’institutrice Betty (ex-hippie) et son ami Rick rédacteur en chef du journal local, le médecin Jim Pomeroy, le fermier noir Lamer Jones, plusieurs gamins de 11-12 ans, qui viennent de finir leur primaire parmi lesquels Jake , le garçon studieux et timide, Sam la grande fille casse-cou, et Junior le gros garçon gourmand et sociable, le jeune pompiste Logan ex-petit délinquant, qui travaille à la supérette, un autre fermier complètement fou et sa maman sourdingue qui n’est contente que lorsqu’elle a en main sa télécommande pour pouvoir zapper devant sa petite TV.

Mon avis

Un bon petit roman a intrigue, même si ça reste une intrigue a minima. On y décrit surtout le climat, que doit être l’Utah autour des années 85-90 .

On ressens bien la tension qui est présente entre les différents personnages dans ce petit village, qui sans connaitre la technologie, n’en dénombre pas moins la présence d’un médecin , d’une bibliothèque et un journal local.


Afficher l'image d'origine

 

Auteur : Stieg Larsson
Titre : Millenium 3 – La reine du palais des courants d’air
ISBN : 9782742770311
710 pages

 

4eme de couverture :

Après avoir échappé de peu à la mort, Lisbeth Salander se remet difficilement de ses blessures dans une chambre d’hôpital. Incapable physiquement d’agir, elle a de surcroît été placée en isolement et sous surveillance policière, car elle est encore sous le coup de plusieurs chefs d’accusation. La voilà coincée, donc, mais pas inactive, d’autant qu’un patient soignée dans une chambre voisine a de très sérieux et très anciens comptes à régler avec elle…
De son côté, Mikael Blomkwist se démène pour innocenter et réhabilité la jeune femme. Ses recherches lèvent le voile sur les plus inavouables activités de certains services secrets, mais les sombres personnages autour desquels se resserre son enquête ne vont pas se laisser menacer sans réagir.

 

Mon resumé :

Lisbeth Salander se remet de sa rencontre avec Alexander Zalachenko….son pere, ainsi que son demi-frere (demi-frere dont elle decouvre l’existance a la fin du 2eme volet),.

a l’hôpital avec une balle dans la tête, mais vivante. Placée en isolement , elle ne peut communiquer qu’avec son avocat  Annika Giannini, la soeur de Mikael Blomkvist, et refuse categoriquement de parler a son ancien psychiatre, qui veut avant tout faire croire qu’elle est malade et dangereuse pour elle-meme et pour les autres. Mikael découvre que derrière tout ses agissements se cache une organisation secrète au sein de la Säpo (police secrète suédoise) qui est prête a tout pour rester cachée.

Ce troisième volet de la trilogie est toujours aussi haletant avec ses nombreuses intrigues et où (presque) toutes les pièces du puzzle vont trouver leurs places pour former un tout cohérent. Tout est millimétré , rien n’est laissé au hasard

risque de finir ses jours dans un institut psychiatrique à la merci de Peter Teleborian, le docteur qui l’a violentée quand elle était enfant et qui travaille évidemment pour La section. Tout le monde risque gros et le suspense est plus que jamais présent.

Mon avis : 

je pense que ca reste la partie que j’ai préféré. et la fin est plus que sublime, j’ai vraiment adoré la partie qui se passe durant le procès de Lisbeth, mais bon je n’en dirais pas plus sinon y a plus l’intérêt de la découverte.

Je n’ai pas pu m’empêcher de lire le résumé de Millenium 4 et ça n’ a pas l’air plus passionnant que çà mais bon j’espère me tromper….


Afficher l'image d'origine

 

Auteur : Stieg Larsson
Titre : Millenium 1 – Les hommes qui n’aimaient pas les femmes
ISBN : 9782742761579
575 pages

Afficher l'image d'origineStieg Larsson, de son nom complet Karl Stig-Erland Larsson, né le 15 août 1954 (à Skelleftehamn, dans la région de Västerbotten) et mort le 9 novembre 2004 (à Stockholm) d’une crise cardiaque, est un journaliste et écrivain suédois connu pour son engagement contre l’extrémisme de droite et le racisme. Publiée à titre posthume entre 2005 et 2008, sa trilogie Millénium le rend mondialement célèbre.

 

4eme de couverture

Ancien rédacteur de Millénium, revue d’investigations sociales et économiques, Mikael Blomkvist est contacté par un gros industriel pour relancer une enquête abandonnée depuis quarante ans.
Dans le huis clos d’une île, la petite nièce de Henrik Vanger a disparu, probablement assassinée, et quelqu’un se fait un malin plaisir de le lui rappeler à chacun de ses anniversaires.
Secondé par Lisbeth Salander, jeune femme rebelle et perturbée, placée sous contrôle social mais fouineuse hors pair, Mikael Blomkvist, cassé par un procès en diffamation qu’il vient de perdre, se plonge sans espoir dans les documents cent fois examinés, jusqu’au jour où une intuition lui fait reprendre un dossier.
Régulièrement bousculés par de nouvelles informations, suivant les méandres des haines familiales et des scandales financiers. lancés bientôt dans le monde des tueurs psychopathes, le journaliste tenace et l’écorchée vive vont résoudre l’affaire des fleurs séchées et découvrir ce qu’il faudrait peut-être taire.

 

Resumé

Mikael Blommvist est un grand journaliste et travaillait pour le journal Millenium, jusqu’à la divulgation d’une affaire estée en justice et qui lui causer du tors, aussi il va préférer se retirer durant quelque temps du monde du journalisme. Durant le temps qu’il va rester au journal il va embaucher Lisbeth Salander, même si au départ il va avoir de grands doutes sur ses capacités d’analyse mais qui finalement va se trouver être une personne redoutable pour déceler la moindre faille, le moindre indice et pour qui décortiquer la moindre information d’un ordinateur ne se révèle que de la « nioniotte ».

Suite a son départ du journal, le journaliste va se faire embaucher par un des plus gros industriel de la région, Henrik Vanger, afin de rouvrir une enquête laissé a l’abandon, faute d’indices, pour retrouver sa nièce disparu depuis prés de 30 ans.

On va finalement se rendre compte que le journaliste va réussir la ou d’autres ont littéralement échoués.

 

Mon avis

JE dirais que le seul point faible de ce roman, et je pense le serais également dans les autres volets, sont les noms des villes et quartiers évoqués car rappelons qu’il a été ecrit par un suedois. Passé cette difficulté, il se lis tout seul et ont a hâte de tout apprendre de la famille Vanger.

Je m’en vais tout de suite commencer le 2eme volet et rien qu’au titre ça promet.


Couverture Lucie Hennebelle, tome 2 : La Mémoire fantôme

 

Auteur : Franck Thilliez
Titre : La mémoire fantome
ISBN : 9782847421040
430 pages

 

4eme de couverture

Quatre minutes. C’est le temps d’un souvenir pour Manon. Après, tout s’efface. Puis recommence. Pour quatre minutes.
Dans ces conditions, pad facile pour Lucie Hennebelle, lieutenant à la brigade criminelle de Lille, de trouver par qui la jeune femme vient d’être agressée. Et de comprendre la signification des mots gravés au creux de sa paume : « Pr de retour ».
S’agit-il du Professeur, ce tueur en série qui a sévi quatre ans plus tôt dans la France entière, semblant obéir à quelque sordide logique mathématique ?
Lucie le pressent, la clé de cette affaire jamais résolue réside dans la mémoire fragmentée de Manon. Une mémoire à laquelle plus personne n’a accès, pas même l’intéressée…

 

To_be_continued_gif