Articles Tagués ‘psychopathe’


Résultat de recherche d'images pour "Noir sanctuaire"

 

Auteur : Douglas Preston & Lincoln Child
Titre : Noir Sanctuaire
ISBN: 9782809822533
432 pages – edition l’archipel

Résultat de recherche d'images pour "Douglas Preston & Lincoln Child"

 

4eme de couverture

Après une mauvaise rencontre dans les marais d’Exmouth, Massachusetts, l’agent spécial du FBI Aloysius Pendergast est porté disparu. . . Bouleversée par la perte de son protecteur, Constance Greene se retire dans les souterrains du manoir de Pendergast, au 891 Riverside Drive, à New York, où une bien mauvaise surprise l’attend… Diogène, le frère cadet d’Aloysius, que tout le monde croyait mort, fait sa réapparition et réussit à convaincre la jeune femme de le suivre sur une île mystérieuse. Sur place, il lui fait visiter son sanctuaire, un petit temple à colonnades aux hautes fenêtres munies de vitres anthracite, où il collectionne les souvenirs de tous ses crimes et forfaits. Croyant à un enlèvement, Proctor, l’indéfectible majordome de Pendergast, s’est lancé à leur poursuite, mais il semble toujours avoir un coup de retard sur Diogène. Quels sont les noirs desseins de ce dernier ? Pourra-t-il enfin se venger de son aîné à qui il voue une haine farouche ? A moins que Constance ait elle aussi échafaudé un plan machiavélique… Depuis Relic (1995), Douglas Preston et Lincoln Child forment l’un des duos d’auteurs les plus connus dans le monde du suspense. Ensemble, ils ont signé 23 romans, dont 16 mettant en scène l’inspecteur Aloysius Pendergast du FBI, le Sherlock Holmes des temps modernes.

 

Derrière les portes

Publié: 13 février 2017 dans Thriller
Tags:, , , ,

Afficher l'image d'origine

 

Auteur : B.A. Paris
Titre : Derrière les portes
ISBN : 9782755629118
318 pages

 

Image associée

 

B.A Paris a grandi en Angleterre mais a passé la majeure partie de sa vie adulte en France.
Elle a travaillé à la fois en finance et en tant qu’enseignante et a cinq filles.

Derrière les portes est son premier roman.

 

 

 

4eme de couverture :

En apparence, Jack et Grace ont tout pour eux. L’amour, l’aisance financière, le charme, une superbe maison.  Le bonheur. Vous connaissez tous un couple comme celui qu’ils forment, le genre de couple que vous aimeriez connaître mieux. Vous adoreriez passer davantage de temps avec Grace, par exemple. L’inviter à déjeuner, seule. Et pourtant, cela s’avère difficile. Vous réalisez que vous ne voyez jamais Jack et Grace l’un sans l’autre. Est-ce cela que l’on appelle le grand amour ? À moins que les apparences ne soient trompeuses. Et que ce mariage parfait ne dissimule un mensonge parfait. Car pourquoi Grace ne répond-elle jamais au téléphone ? Et pourquoi les fenêtres de la chambre sont-elles pourvues de barreaux ?

UN PIÈGE CRUEL ET DIABOLIQUE UN LIVRE BRILLANT ET TERRIFIANT

 

 

Mon résumé

Quand je voyais ce roman un peu partout sur la toile, je me demandais si vraiment il valait vraiment qu’on en fasse autant de bruit. Et puis voila par l’occasion qui se présente à moi , un jour je vais à la bouquinerie du centre ville et qu’est-ce que je trouve ? Le livre de B.A.Paris, donc forcement je l’ai acheté.

J’aime pas trop en devoiler, sinon ca ferait perdre tout le bonheur de lire, mais voici ce que je peux en dire. Grace rencontre Jack et ca devient le coup de foudre. En apparence, Jack et Grace ont tout pour eux.L’amour, l’aisance financière, le charme, une superbe maison.Le bonheur. Finalement on va vite comprendre qu’il en est tout autrement.

Grace va être retenue prisonnière par Jack derrière de nombreuses façades.Façade physique : une grande maison entourée de hauts murs, des rideaux en acier et des barreaux aux fenêtres, leur fortune est-elle si importante pour protéger leur maison de la sorte ? Façade psychologique: montrer aux autres que tout va bien dans le meilleur des mondes, un couple parfait dans une maison parfaite.

 

Mon avis

On est tenu en haleine du début à la fin, on a pas envie de décrocher et on souhaite connaitre la fin. On a affaire à un vrai thriller psychologique. On se met vraiment à la place de Grace et on a qu’un souhait : Qu’elle s’en sorte.

Un livre à lire absolument.

 


Afficher l'image d'origine

Auteur : Karine Giebel
Titre : Le purgatoire des innocents
ISBN :  978-2-823-80842-1
462 pages – EPUB

 

Afficher l'image d'origine

Karine Giebel est née en 1971 dans le Var, où elle vit toujours.

Après des études de droit et quelques petits boulots, elle publie deux premiers romans dans la collection « Rail noir » aux éditions La Vie du Rail. Elle poursuit son aventure éditoriale au Fleuve noir et chez Pocket. En huit romans, souvent primés, elle s’est faite une place à part dans le thriller psychologique. Ses romans sont traduits en italien, néerlandais, russe et espagnol.

 

 

 

4eme de couverture

Raphaël a passé des années en prison pour vols à main armée puis pour récidive. Pendant son absence, sa mère est morte de chagrin tandis que son jeune frère William prenait le même chemin que lui. Raphaël, à sa libération, entraîne celui-ci dans leur premier braquage en commun, une bijouterie de la place Vendôme, avec la complicité d’un jeune couple. L’affaire tourne mal, un policier et une passante sont tués, et William est grièvement blessé. Leur cavale devient pour Raphaël une véritable course contre la montre : il faut sauver son frère. Les quatre fuyards atterrissent à quelques heures de Paris, et trouvent le numéro d’une vétérinaire, Sandra, qu’ils prennent en otage chez elle, dans sa ferme isolée, et forcent à soigner William. Sa vie contre celle du braqueur. C’est dans cet état d’esprit que Sandra doit opérer dans son salon, sans trembler, elle qui n’est pas chirurgienne. Mais les jours passent et William n’est toujours pas en état de reprendre la route. Et lorsque le mari de Sandra prévient sa femme de son retour, tous attendent. Les uns de le prendre également en otage et Sandra d’être sauvée… ou peut-être autre chose… Car ce que Raphaël ignore, c’est qu’ils sont dans la demeure du diable. Ce que Raphaël ne sait pas, c’est qu’ils sont dans la maison d’un psychopathe de la pire espèce, qui vient de ramener, à l’arrière de son camion, deux adolescentes enlevées à la sortie de leur collège. De prédateurs, ils vont devenir des proies à la merci d’un monstre sans pitié…

 

Mon avis
Déjà, il faut dire ce qui m’a motivé a ouvrir ce roman est le fait que parti sur la blogosphère on parle du dernier roman que l’auteur a sorti.

A la lecture des 50-60 premieres pages, j’ai bien cru que j’étais parti pour m’ennuyer pendant encore 300 pages et finalement a partir du moment ou la bande de braqueurs est arrivé chez la vétérinaire, tout s’est accéléré.
On cerne assez vite le personnage de Sandra, on sens qu’elle n’a pas eu de chance durant son enfance et se retourne malgré elle embarquée dans des histoires pas très catholique, et va malgré elle mal finir.

Des le depart, Raphael, va vouloir jouer les gros durs, et fait en sorte qu’on lui obéisse au doigt et a l’œil. A l’arrivée du « mari » il va vite déchanter et changer son fusil d’épaule.
William, quant a lui, est ce qui j’appellerais une mauviette, qui me pense que par son frère et qui est prêt a mourir pour lui.
Enfin, le personnage principal, Patrick, est bien loin d’être celui auquel on pense….

On a affaire certes a un thriller mais il y a dans ce roman un très haut niveau de psychologie.


Afficher l'image d'origine

 

Auteur : M.J.Arlidge
Titre : Am stram gram
 362 pages

M. J. ArlidgeRomancier et scénariste, M. (Matthew) J. Arlidge travaille pour la télévision depuis quinze ans.
Il dirige également une maison de production indépendante, qui a permis à plusieurs séries policières de voir le jour.
Am stram gram (Eeny Meeny, 2014) est son premier roman.

 

 

4eme de couverture :

Deux jeunes gens sont enlevés et séquestrés au fond d’une piscine vide dont il est impossible de s’échapper. À côté d’eux, un pistolet chargé d’une unique balle et un téléphone portable avec suffisamment de batterie pour délivrer un terrible message : « Vous devez tuer pour vivre. » Les jours passent, la faim et la soif s’intensifient, l’angoisse monte. Jusqu’à l’issue fatale.

Les enlèvements se répètent. Ce sont les crimes les plus pervers auxquels le commandant Helen Grace ait été confrontée. Si elle n’avait pas parlé avec les survivants traumatisés, elle ne pourrait pas y croire.

Helen connaît les côtés sombres de la nature humaine, y compris la sienne ; pourtant, cette affaire et ces victimes apparemment sans lien entre elles la laissent perplexe.

Rien ne sera plus terrifiant que la vérité.

 

Mon avis

Tout commence avec deux étudiants coincés au fond d’une piscine qui reçoivent un appel leur disant qu’ils ne pourront en sortir qu’une fois que l’un d’eux aura tué l’autre avec le pistolet laissé entre eux,….ou alors ne rien faire et mourir lamentablement. Nous nous trouvons donc d’emblée dan l’action et dans le vif du sujet. Nous ne connaissons encore rien des personnages mais nous savons que ce choix s’avèrera impossible.
Les chapitres sont tous très courts (3-4 pages) et on passe sans cesse de l’enquête aux victimes, sans aucun temps mort. Nous suivons l’enquête avec suspense mais aussi le calvaire de ces victimes dont on sait la fin inéluctable.
Helen Grace est la policière qui s’occupe de cette affaire, mais va vite devenir aussi, commissaire par interim quand on sait le role qu’a joué l’ex-commissaire. Elle est loin d’être une héroïne parfaite mais, on comprend les choix qu’elle fait.

Mark, est l’un de ses coéquipiers et va prendre une part importante dans la vie de Helen Grace.
Je n’ai eu personnellement aucune idée de ce que la fin allait pouvoir nous réserver et je dois dire qu’elle m’a surprise.

L’auteur arrive a bien tourner l’histoire, de sorte, qu’on pense a une « taupe » et puis finalement….

C’est lundi, Que lisez-vous ?

Publié: 30 novembre 2015 dans Tag
Tags:, , , ,

Afficher l'image d'origine

 

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?

 

Ce que j’ai lu la semaine derniere :

Afficher l'image d'origineUn roman psychologique ou il est question de dedoublement de la personnalité , j’ai beaucoup de mal a accrocher mais je l’ai quand meme terminé pensant que la suite debloquerait la situation et finalement j’ai été decu.

 

Afficher l'image d'origine

un roman sur l’histoire et parcours d’un psychopathe. J’en attendais plus que ca et l’a aussi je me retrouve un peu decu.Il plaira peut etre a d’autres, qui sait  !

 

Afficher l'image d'origine

Alors la, on peux carrément dire qu’on a sauvé les meubles,j’ai littéralement dévoré ce Thilliez en a peine 2 jours. On est vraiment prit dedans et on ne peux que suivre les rebondissements des 2 principaux protagonistes Ilan et Chloé 😉

 

Ma lecture du moment, du moins que je vais commencer ce matin : 

Afficher l'image d'origine

Il m’a été suggéré par Accrobiblio et je vais donc je commencer mais au vu de l’histoire je sens que je vais adorer, tout comme celui que je lirais après.

 

Ma lecture qui suivra :

Afficher l'image d'origine

il s’agit d’une autre serie de l’auteur que je vais lire aussi.

Le briseur d’ames

Publié: 16 mai 2015 dans Thriller
Tags:, , ,

 

Auteur : Sebastien Fitzek
Titre : Le briseur d’âmes
ISBN : 978-2809806427
266 pages 

 

4eme de couverture

Un psychopathe sévit dans les environs de Berlin. Lorsque la police retrouve ses victimes, elles sont vivantes et ne présentent pas la moindre trace de maltraitance physique. Mais elles sont psychiquement anéanties, comme privées de conscience… D’où le surnom que la presse lui a donné : le Briseur d’âmes. Caspar, un amnésique interné dans une clinique spécialisée, n’aurait jamais imaginé croiser son chemin. Et pourtant, en cette veille de Noël, alors qu’au-dehors une tempête de neige fait rage, lui, le personnel médical et quelques patients se retrouvent enfermés dans l’établissement, coupés du monde… en compagnie du Briseur d’âmes. Et cette fois, il tue ! Aussi terrifiant et puissant que Thérapie, le roman qui l’a fait connaître, le nouveau thriller de Sebastian Fitzek se lit d’une traite…

Le livre commence par la présentation d’un dossier médical par un professeur d’université. Le professeur invite ses élèves a rien du début a la fin ce dossier médical contre une somme d’argent ma foi, rondelette. Rare sont les protagonistes a s’y aventurer soupçonnant une supercherie, un piège.

Cependant 2 élèves sont prêt a relever le défi : un garçon et une fille.

Dans ce dossier médical ils vont découvrir le cas de Caspar, un amnésique interné dans une clinique, qui va vivre une drôle d’expérience en se rendant compte que celui qu’on appelle le Briseur d’âmes se retrouve parmi eux, mais qu’au lieu de laisser ses victimes dans un état psychique grave, il va commencer à les éliminer… Qui sera le prochain sur sa liste, et pourquoi ?

 

Mon avis

je dois dire que ce roman est du grand art, cependant j’ai quand même été perturbé par la constitution du roman en elle-même. En effet, si on ne suit pas un minimum on est vite perturbé par la numérotation des pages car de la lecture du dossier médical (qui se passe 15 ans en arrière) a la numérotation de l’histoire présente on a vite fait de se paumer.

A la rigueur ce que je pourrais suggérer est de commencer par lire le dossier médical et recommencer du début en prenant la numérotation des pages de l’histoire présent. C’est compris ou ça y est je vous ai perdu la ?


mr_mercedes

Auteur : Stephen King
Titre :  Mr Mercedes
ISBN : 9782226314680
550 pages
Parue en France le 28 janvier 2015

Mr Mercedes est le 1er volet d’une trilogie qui a debuté en juin 2014 aux Etats-Unis. Le 2e volet doit sortie le 2 juin 2015 et s’intitulera de son titre original Finders Keepers.

Résumé :

L’action se passe en 2009, alors que de nombreux demandeurs d’emploi continue de chercher du travail. Nous sommes a à peine 2 heures de l’ouverture d’un salon sur le thème de l’emploi et déjà plein de monde fait la queue. C’est a ce moment qu’une Mercedes folle fonce dans la foule et blesse 8 personnes, avant de s’enfuir sans demander son reste. 8 mois plus tard, Bill Hodges, désormais policier a la retraite recoit une lettre du conducteur, toujours en liberté, qui va lui lancer défis sur défis. C’est la que va débuter le jeu du chat et de la souris. Le conducteur, qui souhaite et on le comprend aisément, rester dans l’anonymat va fixer rendez-vous a l’ex policier sur un site internet de rencontre qui permet de garder l’anonymat.

C’est a partir de ce moment la que Hodges va tout faire pour qu’une nouvelle catastrophe ne se produise pas et ce au péril de sa vie….et de celles de ses proches.

Mon avis : 

Le thème de la plupart des romans de Stephen King est l’épouvante, horreur mais même si l’écrivain a fait quelques roman de style polar, policier on est pas habitué a ce genre d’écriture. Cependant,  je dois dire que j’ai adoré ce roman et j’attend les 2 autres avec impatience