Articles Tagués ‘Guerre’

La maison Bleu Horizon

Publié: 16 juillet 2017 par lecturedesam dans Paranormal, Terreur
Tags:, , ,

La maison bleu horizon eBook par Jean-Marc Dhainaut

Auteur : Jean-Marc Dhainaut
Titre : La maison Bleu Horizon
ISBN : 9782372580298
Ebook – Taurnada Éditions

 

Jean-Marc Dhainaut

Né dans le nord de la France en août 1973, au cœur du bassin minier, Jean-Marc Dhainaut est avant tout quelqu’un de curieux et très passionné. Tant par les contextes médiévaux, l’histoire, le voyage dans le temps, que par les légendes de Bretagne qu’il affectionne tout particulièrement. Le plaisir de l’écriture, d’abord de nouvelles, lui est venu naturellement, comme un déclic. Selon lui, rien n’est jamais le fruit du hasard, mais du destin. Fier de ses racines du nord, des valeurs et de l’âme de sa région qui lui ont été transmises par sa famille, modeste et ouvrière, il aime retranscrire ces valeurs et son univers au travers de ses écrits, souvent chargés d’émotions, de mystères insolites et surnaturels.

source : Babelio

 

 

 

4eme de couverture

Janvier 1985. Tout commence par un message laissé sur le répondeur d’Alan Lambin, enquêteur spécialiste en phénomènes de hantises. Une maison, dans un village de la Somme, semble hantée par un esprit qui effraie la famille qui y vit. En quittant sa chère Bretagne, Alan ignore encore l’enquête bouleversante qui l’attend et les cauchemars qui vont le projeter au cœur des tranchées de 1915. Bloqué par une tempête de neige, sous le regard perçant d’un étrange corbeau, Alan réussira-t-il à libérer cette maison de ce qui la tourmente ?

 

Mon résumé

Hélène Anneraux est mère de 2 enfants Thomas et Peggy. Elle est installée depuis peu de temps, avec son mari, à Villers-Bretonneux. C’est la période des vacances de noël et du jour de l’an. Jean-pierre, son mari, à du être appelé en déplacement pour 10 jours. Mme Anneraux, se retrouve seule dans cette vieille bâtisse, accompagné de sa domestique, Mélanie, et de ses 2 enfants.

Durant la nuit qui suit le départ de son mari, Thomas, crit depuis sa chambre. Il a vu un homme, coiffé d’un képi venir dans sa chambre. Mme Anneraux, tente de le rassurer tant qu’elle peu, en lui disant que ce n’est rien, qu’il ne s’agit juste de la tempête et des nombreuses congères, qui sont coincés devant les portes et fenêtres. Toute la famille pensait pouvoir continuer a vivre, jusqu’aux moments ou d’autres presences et d’autres bruits firent leur présences.

Alors que Mme Anneraux prit son petit déjeuner, accompagnée de la radio, elle entendit un slogan d’un spécialiste du paranormal « Chasseur de fantômes » . Ni une ni deux, elle prit la décision de l’appeler, lors d’une accalmie de la tempête, histoire de pouvoir avoir la tonalité….

 

 

Interview de l’auteur à la radio : 

 

Mon avis

Suivant l’éditeur Taurnada sur Instagram et Facebook, j’ai eu l’occasion à plusieurs reprises de découvrir le synopsis de ce roman. L’histoire me plaisant particulièrement, j’ai sauté sur l’ocassion lors de l’opération #grossOP qui avait circulée sur Twitter. Tellement pris dans l’action que je l’ai lu en une journée et loin d’être déçu. Je prefere tout de même prévenir les éventuels intéressés, certains passages sont quand même assez durs a lire, je parle des passages sur la guerre de tranchées et les exécutions quasi gratuites.

Publicités

Les forets d’acora

Publié: 12 juin 2016 par lecturedesam dans Auto-édition, Science fiction
Tags:, , ,

30369618

 

Auteur : Thomas Clearlake
Titre : Les forets d’acora
ISBN : 979-10-236-0159-6
250 pages  – EPUB

 

4eme de couverture

Dans un futur très lointain, aux confins de l’univers, à des milliers de cycles-lumière de notre galaxie…l’Homme, l’un des premiers colons intergalactique, a porté la semence de notre civilisation sur des planètes fertiles, au cœur de systèmes habités, où il est maintenant une espèce intelligente parmi une multitudes d’autres…
Dans cet univers infiniment vaste, certaines galaxies et systèmes tentent de s’organiser, de trouver une harmonie commune… ailleurs, la technologie sur développée, la matière artificielle, les systèmes méta-évolutifs, ont corrompu l’évolution naturelle. L’éternelle soif de pouvoir a érigé des Empires intergalactiques qui sèment le chaos et dictent leurs lois à des civilisations soumises…dans d’autres régions intersidérales encore, des formes de vies primitives luttent pour leur survie…
À travers l’espace, depuis la nuit des temps, un Ordre bienveillant œuvre dans le plus grand secret au maintien de l’équilibre et à l’unification du Cosmos.
Mon nom est Jaadhur. Je suis un descendant humain…et je suis devenu Ujhaï, une Sentinelle de Vijā Saati, l’Alliance universelle secrète.
Ceci est l’histoire de ma vie, mais c’est aussi et surtout celle d’une quête dont dépendra l’avenir de notre Univers.

 

Mon avis

Je n’en ai pas l’habitude mais mon avis sera assez bref.

Je pensais a une belle découverte mais j’ai été bien déçu. Le fait de lire un livre et devoir a tout bout de champ faire appel a un lexique en fin d’ouvrage me rebute beaucoup. Du coup beaucoup trop de termes trop techniques. De même les noms des personnages m’ont déstabilisé.

L’un des points positifs que j’ai apprécié, ce sont les passages de combats.

Cela dit l’histoire est bien pour un roman de science fiction. Apres tout peut etre aussi que le genre de livre ne me correspond pas après tout.

L’heure du loup

Publié: 21 juillet 2015 par lecturedesam dans Terreur
Tags:, , , , , ,

 

Auteur : Robert McCammon
Titre : L’heure du loup
ISBN :9782266103220
560 pages (papier)

 

4eme de couverture :

Michael Gallatin est un as de l’espionnage, un seducteur, mais surtout un loup-garou.
Capable de se transformer à la vitesse de l’eclair, de tuer silencieusement et avec une incroyable férocité, il a déjà prouvé en Afrique ses talents contre Rommel.
Maintenant on lui confie une mission aussi dangereuse que délicate: découvrir ce qui se cache derrière l’opération « poing d’acier », le mieux gardé des plans secrets nazis.

Mon avis : 

Je ne cache pas que je désespérerais un jour de lire ce livre. Et oui a la bibliothèque il n’y a qu’un seul exemplaire et il est classé comme patrimoine et donc exclu du prêt. je me voyais pas devoir le lire sur place. J’ai finalement réussi a le trouver dans la bouquinerie ou j’avais l’habitude de me rendre mais malheureusement maintenant je devrais aller ailleurs car elle a fermé 😦

Toujours est-il que j’ai réussi a le lire et j’ai pas été déçu car on y mêle la  2nde guerre mondiale (thème que je ne connaissais pas dans le domaine du livre) et les loups. Cela dis j’ai trouvé que les loups été pas assez présent dans le livre, on parle surtout de la mission que doit mener Gallatin, cela dis cela reste un très bon livre

Predateurs

Publié: 8 mars 2015 par lecturedesam dans Policier / Polar, Thriller
Tags:, , , , ,

predateurs

Auteur : Maxime Chattam
Titre : Predateurs
ISBN : 978-2266188784
2 Cd au format MP3 (version audiolib)

Maxime_Chattam_-_005Maxime Chattam et Maxime Williams sont des pseudonymes de Maxime Drouot, romancier français, né le 19 février 1976 à Herblay, dans le Val-d’Oise, qui, à la suite d’études en criminologie, s’est spécialisé dans le roman policier.

Parmi ses œuvres on retrouve  les séries « Le cycle de l’homme et de la vérité », « La trilogie du mal « , le 5eme regne.

Le dernier sortie cette année étant Que ta volonté soit faite

4eme de couverture : 

Ils sont déjà parmi nous… Une guerre sans nom. De jeunes soldats sauvagement mutilés dans des mises en scène effroyables. Mais l’ennemi n’est pas le coupable. Pour le lieutenant Frewin, fasciné par le langage du sang, il ne peut s’agir que d’un psychopathe, un monstre de ruse et sadisme, un prédateur cruel et archaïque qui va les décimer un par un… Renouant avec la veine de sa Trilogie du Mal, Maxime Chattam nous propulse dans un vortex de terreur, imposant une fois encore son univers mystérieux et sanglant. Plus qu’un thriller, un guide de survie !

Mon avis : 

J’ai trouvé que le roman commence sur les chapeaux de roues puis au fur et à mesure du roman on sent qu’on se traîne un peu. Beaucoup de longueurs par forcément utiles et surtout qu’il y a beaucoup de personnages (les différents soldats) qu’on finit par s’y perdre, cependant ça reste un bon livre.