Articles Tagués ‘Fantastique’


Auteur : Boyd Morrison
Titre : L’heritage du Loch Ness
ISBN: 9782811237332
469 pages – Edition Milady Thriller

 

4eme de couverture

Lorsqu’un sommet politique au premier étage de la tour Eiffel fait l’objet d’une attaque terroriste, l’ingénieur militaire Tyler Locke parvient de peu à éviter le désastre. Mais la faction extrémiste en cause ne compte pas s’arrêter là : elle aurait mis au jour une arme biologique redoutable, capable d’accélérer le vieillissement des cellules humaines.

De Paris à Seattle, en passant par les Highlands écossaises, Tyler tente désespérément d’enrayer une conspiration à l’échelle mondiale…

Titre original : The Loch Ness Lagacy (2013)

 

Mon résumé :

Un sommet politique à lieu au 2eme étage de la tour Eiffel lorsqu’une bande armée fait irruption avec le secret espoir de descendre le maximum de personnes. Tout ceci n’est sans compter sur la presence de Tyler Locke. Il parvient en effet à éviter le désastre. Le groupe armée a bien compris que leur entreprise a été avortée, compte bien se venger et vont rependre une arme biologique redoutable, arme qui sera en mesure d’accélérer le vieillissement et ainsi faire un maximum de victimes.

Dès les premiers instants, le ton est donné. L’héritage du Loch Ness se concentre uniquement sur des combats rapprochés, des fusillades et autres courses-poursuites.Toutefois, ce déluge frénétique en oublie quelque peu son sujet principal.
En effet, il faut dépasser la centaine de pages pour se pencher sur le nœud du problème. Le rythme baisse sensiblement pour se focaliser sur un jeu de piste astucieux à travers une construction d’énigmes subtiles. Le monstre du Loch Ness est sans doute l’une des énigmes les plus célèbres et insolubles de notre époque. Tout ou presque a été dit au sujet de Nessie et de sa nature. Des théories les plus farfelues à des hypothèses scientifiques singulières et néanmoins plausibles, le mystère demeure.

 

Pour ceux que ça intéresse, l’interview (anglais) de l’auteur :

 

 

Mon avis

Une fois qu’on a mis de coté la tentative d’attentat à la tour Eiffel, on est en droit de se demander si l’action va évoluer. Personnellement je me suis vu entrer vraiment dans l’histoire qu’après environ 100 pages. A partir de ce moment les devinettes et enquêtes se succèdent et la on entre vraiment dans l’action. On rentre vraiment dans le vif du sujet et on comprend mieux le pourquoi du monstre du Loch Ness. Bon je m’arrête la sinon vous n’aurez plus aucun but à la lecture de ce superbe roman.

Publicités

 

 

 

 

NetGalley

 

 

 

 

Auteur : Slimane-Baptiste Berhoun
Titre : Les yeux
ISBN: 9791028104160
Format numerique

Sortie librairie prevue à partir du 15 novembre 2017

 

 

Description de cette image, également commentée ci-après

Slimane-Baptiste Berhoun, né le 22 mars 1985, est un réalisateur, scénariste, écrivain et acteur français. Également présentateur de la série Big Bug Hunter puis Big Bang Hunter, il occupe occasionnellement d’autres fonctions comme directeur de la photographie ou encore cadreur.

Slimane-Baptiste Berhoun interprète entre autres le Docteur Henry Castafolte dans Le Visiteur du Futur3 et a écrit à partir de 2014 la suite de la série dans le roman La Meute.

 

 

4eme de couverture

Tout en haut du Plateau, le vent pouvait rendre fou.
On avait choisi d’y construire un asile. L’Orme : une grande bâtisse lugubre, battue par les vents et la neige. Même les bombardements de 44 n’avaient pu en venir à bout. À croire qu’il échappait à toute influence humaine.
Et des morts étranges, violentes, il y en avait toujours eu et il y en aurait encore, là-haut. D’ordinaire, personne ne venait s’en mêler. Ni la gendarmerie du Village, ni les réducteurs de tête de Paris.
Si on avait écouté les fous enfermés derrière les murs de l’Orme, on y aurait peut-être vu l’œuvre d’un monstre. Mais les fous, ça ne s’écoute pas, ça se traite. Ce que le psycho-chirurgien à la tête des affaires médicales de l’établissement sait faire d’une main de fer. À l’abri des regards. À condition de parvenir à se débarrasser définitivement de cette trop curieuse disciple de Lacan venue fouiner dans les dossiers de ses malades.

 

 

 

Mon résumé

 

L’histoire se passe en 1952, quelque part dans le Berry, sur un haut plateau reculé du reste de la population, qu’on a commencer à parler de cet asile, qu’on pourrait également appeler un hôpital psychiatrique.

A la tête de l’établissement, Vidal, un administrateur qui s’accroche à sa position, contre vents et marée. Le chirurgien responsable de la partie médicale s’appelle Valmont, sévère et vaguement inquiétant d’apparence. Pasquier et Saint-Juste, deux grosses brutes qui traitent les patients avec violence, sont chargés de maintenir l’ordre. Le jeune Gaultier s’occupe de la pharmacie.

Un jeune patient est retrouvé mort dans la cour et les circonstances sont mystérieuses. En parallèle, l’asile nommé L’Orme, accueille une jeune étudiante envoyé par un éminent professeur parisien.

Elle est ici pour ausculter une patiente atteinte de prosopagnosie (non-reconnaissance des visages), qui pourrait bien être la clé d’une enquête non résolue. Valmont va vite tourner l’arrivée de cette étudiante à son avantage et faire d’elle-même une patiente.

Je ne vous donne pas plus de détails pour ne rien vous gâcher de l’intrigue.

 

Mon avis

J’ai eu beaucoup de mal a rentrer dans l’histoire mais une fois qu’on a accroché, impossible de s’arrêter et on est aspiré dans la spirale infernale mise en place par Valmont… Un tres bon livre.

A mettre dans votre whish-List


Résultat de recherche d'images pour "Noir sanctuaire"

 

Auteur : Douglas Preston & Lincoln Child
Titre : Noir Sanctuaire
ISBN: 9782809822533
432 pages – edition l’archipel

Résultat de recherche d'images pour "Douglas Preston & Lincoln Child"

 

4eme de couverture

Après une mauvaise rencontre dans les marais d’Exmouth, Massachusetts, l’agent spécial du FBI Aloysius Pendergast est porté disparu. . . Bouleversée par la perte de son protecteur, Constance Greene se retire dans les souterrains du manoir de Pendergast, au 891 Riverside Drive, à New York, où une bien mauvaise surprise l’attend… Diogène, le frère cadet d’Aloysius, que tout le monde croyait mort, fait sa réapparition et réussit à convaincre la jeune femme de le suivre sur une île mystérieuse. Sur place, il lui fait visiter son sanctuaire, un petit temple à colonnades aux hautes fenêtres munies de vitres anthracite, où il collectionne les souvenirs de tous ses crimes et forfaits. Croyant à un enlèvement, Proctor, l’indéfectible majordome de Pendergast, s’est lancé à leur poursuite, mais il semble toujours avoir un coup de retard sur Diogène. Quels sont les noirs desseins de ce dernier ? Pourra-t-il enfin se venger de son aîné à qui il voue une haine farouche ? A moins que Constance ait elle aussi échafaudé un plan machiavélique… Depuis Relic (1995), Douglas Preston et Lincoln Child forment l’un des duos d’auteurs les plus connus dans le monde du suspense. Ensemble, ils ont signé 23 romans, dont 16 mettant en scène l’inspecteur Aloysius Pendergast du FBI, le Sherlock Holmes des temps modernes.

 

Mon resumé :

Encore une belle histoire que nous ont sortis Preston & Child.

Des le départ on apprend que Constance, une jeune fille, trouve refuge dans les souterrains du manoir de Pentergast. En apprenant que ce dernier est porté disparu.

Diogene, qu’on croyait mort refait soudainement surface et fini par convaincre Constance de l’accompagner sur une île paradisiaque. Diogene ? Oui, mais au fait qui est Diogene !? Et bien, pour ma part je découvre à la lecture de ce roman qu’il s’agit du mauvais garçon de la famille….Pendergast ! Et oui, rien que ça !

Son majordome voyant que Constance aussi a disparu, se met aussitôt a sa recherche. Il découvre bien assez vite que Diogène y est peut-être un peu pour quelque chose. Il va affronter de nombreuses aventures à travers plusieurs pays et océans et ce au péril de sa vie mais aussi de la vie des personnes auxquelles il fait appel. Il ira même jusqu’à donner beaucoup d’argent pour avoir ce qu’il veut. Malheureusement pour lui, a force de tirer sur la corde, à la fin elle casse.

Vous allez me dire, c’est bien beau tout ça mais Pendergast dans l’histoire. Je vous répondrais que, comme a son habitude, il mène une longue des plus compliqué, et ce, en solo. Jusqu’à ce qu’on entende plus parler de lui.

 

Et la suite ? Bah la suite se trouve dans le roman bien sur….

 

Mon avis

Un roman comme je les aime : beaucoup d’aventure, un peu de thriller et le summun, un inspecteur hors paire, qui sait se faire désirer. Ce n’est pas mon 1er Preston & Child, et ça ne risque pas d’être le dernier. Non, vraiment leur style me plais beaucoup et je ne peux que vous recommander de les découvrir, si ce n’est pas encore le cas.


Résultat de recherche d'images pour "presse de la cité"

 

NetGalley

 

 

 

 

Auteur : Tobby Rolland
Titre : La derniere licorne
ISBN : 9782258144873
Presse de la cité

 

 

4eme de couverture : 

Un thriller ambitieux au rythme effréné. Une intrigue historique diaboliquement séduisante qui embarque le lecteur dans une course folle, de Bordeaux à Erevan en passant par le Vatican et Hong Kong, à la poursuite d’un secret qui n’est rien de moins que celui de l’humanité tout entière.

Turquie, marché d’Igdir. Aman, la fillette kurde dont la famille est gardienne millénaire du mystère de l’Ararat, n’aurait pas dû accepter cette licorne en bois… Elle savait que c’était interdit.
Melbourne, Parlement mondial des religions. Un rapport secret est alarmant : les glaces du mont Ararat fondent inexorablement. L’« anomalie d’Ararat », cette forme détectée au cœur du glacier, est-elle « la » preuve que l’arche de Noé s’y est échouée comme le racontent la Torah, la Bible et le Coran ?
Arménie, Etchmiadzine. Quatorze mercenaires font irruption dans la cathédrale pour s’emparer d’une relique inestimable : un fragment de l’arche. Leur but : ne laisser aucun témoin. C’est le déclenchement d’une vague de meurtres aux quatre coins du monde.
Vatican, enfer de la Bibliothèque apostolique. Zak Ikabi, ethnologue et aven¬turier, a moins de trois minutes pour photographier l’original du sulfureux Livre d’Enoch. Quel secret, dont dépend l’avenir de toutes les religions, relie les mythes de l’arche, du Déluge et des licornes ?
Université de Toulouse-Le Mirail, laboratoire du DIRS. La glaciologue Cécile Serval se trouve nez à nez avec Zak, venu lui dérober son rapport secret. C’est le début d’une course qui nous emporte de l’Arménie au Vatican, du Nakhitchevan à Hong Kong… Pour s’achever sur les flancs de l’Ararat…
Là où la vérité dépasse l’imagination.

 

Mon résumé

Je dois dire que j’ai eu beaucoup de mal à entrer dans l’histoire. Cela est en grande partie du au fait que je ne lis pas souvent de livres qui ont trait à l’histoire ou à des événements bibliques.

Différents groupes aux quatre coins du monde s’emparent de reliques tournant autour de l’arche de Noé : fragment de poutres trouvées sur le mont Ararat, textes religieux interdits, rapports sur la fonte des neiges… Et dans leur sillage des morts. L’action s’enchaîne très vite sans temps mort dans une course poursuite effrénée, rythmée par les dangers et les révélations. On a aucun mal a se rendre compte que tout les détails sont réels et sont des éléments véridique de la bible, qu’il s’agisse des témoignages des chercheurs d’arche, de l’énigme scientifique posée par l’anomalie d’Ararat, des révélations sur les animaux unicornes, sur le déluge universel, sur le Livre d’Enoch et les anges.

J’ai particulièrement apprécié le personnage de Zak, caractère bien trempé et réussi a se faire imposer auprès de la scientifique avec un culot ! D’ailleurs, elle va finir par succomber au charme de Zak.

 

Mon avis

Très bon roman qui mêle histoire biblique, thriller et aventure. Comme dit précédemment ce n’est pas mon style préféré mais il reste cependant un très bon livre et qui est a recommander. Bonne lecture si vous êtes en train de le lire ou avez l’intention de vous le procurer.


 

Auteur : Maxime Chattam
Titre : 5eme règne
ISBN :978-2266143776
EPUB

 

4eme de couverture

Il sont cinq adolescents emmenés par Sean-le-rêveur, des gamins sans histoires. Ils vivent à Edgecombe, une petite ville de Nouvelle-Angleterre bordée de forêts séculaires. Il ne s’y passe pas grand chose, jusqu’au jour où ces cinq-là trouvent un vieux livre dans un grenier poussiéreux. La tempête aurait dû les avertir, ils auraient dû se douter que ça n’était pas bon signe. Mais ils l’ont ouvert.Et le Mal est apparu. D’abord les yeux rouges et menaçants, tapis dans les recoins sombres de la ville, ensuite ces hommes au charisme effrayant, semblables à des vampires. Et puis il y a ces enfants qui disparaissent inexorablement, les uns après les autres, on ne retrouve que leurs corps mutilés.L’automne se profile, les orages se multiplient, tandis que Sean et ses amis cherchent dans le grimoire une solution à cette terreur qui s’abat sur Edgecombe. Et si ce livre détenait la réponse au plus grand mystère de l’Homme… ? Ce qui se cache après la mort… Et s’il ne fallait en aucun cas tourner ces pages… ? Et si..

Mon résumé :

L’histoire se passe dans la petite ville d’Edgecombe, en temps normal il ne se passe pas grand chose mais en ce moment le shérif ne cesse de se ressasser ces enfants qui disparaissent ou sont retrouvés assassinés et son esprit ne sera apaisé que lorsqu’il aura découvert l’auteur de toute cette histoire. Quand a Sean et sa bande de copain, ils mènent une lutte contre une bande qui ne pense qu’a se bagarrer….

Sean suit un rituel depuis longtemps : aller voir son grand père a la maison de repos, ou il est depuis la mort de sa femme. Un jour, lors d’une visite, celui-ci lui dit que si il le souhaite il peut prendre ce qu’il l’intéresse dans tout le fourbi qui traîne au grenier de son ex-maison. Aussitôt dit, aussitôt fait….Sean et sa bande de copain se rend explorer le grenier.
Un de ses copain prend peur en entendant du bruit et fini par casser un meuble. En voulant constater les dégâts, ils découvrent un livre qui s’apparente par la couverture a un grimoire.

La bande de copain va bientôt finir par se rendre compte que ce livre va leur apporter beaucoup plus de problèmes qu’il ne va leur apporter du bonheur.

 

Mon avis :

Jusqu’à présent j’étais habitué a des roman thriller de Maxime Chattam, alors quand je suis tombé sur ce roman et que j’ai vu qu’on sortait complètement de ce registre, j’ai été surpris. Et quelle surprise ! J’ai pas du tout été déçu, l’histoire est tellement bien amené, un peu a la manière suspense, qu’on s’attache a la bande de copain de Sean et les pages s’envolent a une vitesse qui nous dépasse complètement.

Je finirais en disant que j’ai adoré.

La cache du diable

Publié: 6 novembre 2014 par lecturedesam dans Fantastique
Tags:

Auteur : Dean Koontz
Titre : La cache du diable
Version : 394 pages
ISBN: 2-265-08112-4

Résumé  : « On ne revient jamais seul de l’au delà » c’est en tout cas ce que doit se dire aujourd’hui Hatch.

Victime d’un grave accident, il est ramené a la vie par un grand chirurgien spécialisé dans les techniques de réanimation, au bout de 60 minutes de coma.

Tres vite il va comprendre que sa nouvelle vie va être semé de trouble et de cauchemars, au point d’y voir un être , digne de l’incarnation du diable. C’est toute une lutte qu’il va devoir mener, a l’aide de sa femme et de la fille qu’il a adoptée.

Hatch, va decouvrir que cet etre cherche a enlever sa fille pour la donner en offrande a Satan

Mon avis: Beaucoup de longueur dans ce livre. j’ai eu l’impression d’avancer a pas de fourmis. ca reste tout de meme un bon livre de Koontz