Le fantôme du commissaire

Publié: 4 octobre 2017 par lecturedesam dans Policier / Polar
Tags:, ,

Le Fantôme Du Commissaire ebook by Claudio Ruggeri

 

Auteur : Claudio Ruggeri
Titre : Le fantôme du commissaire
ISBN: 9781633391192
105 pages dans la version kobo
édité le 12 décembre 2014 par Babelcube inc.

 

Claudio Ruggeri

Claudio Ruggeri, 30 ans et résident à Grottaferrata (Rome), est un ex-arbitre de football. De nombreux séjours à l’étranger, notamment aux États Unis, ont enrichi ses études. Finalement, le retour définitif en Italie se déroula en 2007. L’écriture quant à elle est, et restera toujours, un sympathique passe-temps.

 

 

 

4eme de couverture :

Le commissaire Vincent Germano est un policier de la vieille école. Né à San Francisco, il s’est finalement installé en Italie depuis un peu plus d’une vingtaine d’années et il ne changerait pour rien au monde sa nouvelle vie.
À Castelli Romani, dans la province sud de Rome, les enquêteurs feront face à deux situations qui mettront à rude épreuve la perspicacité de Germano et de ses hommes; un arbitre « hors-jeu » et une fille disparue…

 

 

Je suis en train de le lire mais déjà quand je vois les commentaires, pas très sympathique pour l’auteur, je suis en droit de me demander sur quoi je vais tomber.

 

Publicités

C’est lundi, que lisez-vous ?

Publié: 2 octobre 2017 par lecturedesam dans Tag

Résultat de recherche d'images pour "it's monday what are you reading"

 

 

« C’est lundi que lisez-vous » est un rendez-vous créé par Mallou et s’inspire du It’s Monday, What are you reading ? par One Person’s Journey Through a World of Books. il a ensuité été repris par Galleane.

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

 

 

Ce que j’ai lu la semaine dernière :

Résultat de recherche d'images pour "Satan etait un ange"

 

J’en profite pour vous donner le lien du dernier live du groupe Le canapé des indés qui à eu lieu samedi 30 septembre :

 

Ce que je suis en train de lire :

 

 

Ce que je vais lire ensuite :

J’hésite entre lire celui de la Kube de septembre ou alors faire appel à la bookJar.
Pour rappel celui de la Kube de septembre est :

Résultat de recherche d'images pour "le léopard jo nesbo"

 

Et vous, comment se présente ce début de semaine livresque ?


Auteur : Jerôme Loubry
Titre : Les chiens de Détroit
ISBN: 9782702161708
Calmann Levy

 

Je remercie NetGalley et Calmann Levy de leur confiance en me donnant l’occasion de lire ce livre

 

Jerome Loubry, ecrivain

 

Nationalité : France

Jérôme Loubry a travaillé à l’étranger et écrit des nouvelles tout en voyageant.
Dorénavant établit en Provence, il publie son premier roman, « Les chiens de Détroit », en 2017.
Il est actuellement installé à Valensole dans les Alpes-de-Haute-Provence.

 

 

 

 

4eme de couverture

Une plongée suffocante dans les entrailles pourrissantes de Détroit, devenue cimetière de buildings

Novembre 1998. Le corps du petit Peter est découvert dans un buisson de Palmer Park. Il a été enlevé, étranglé puis déposé là par un homme dont la taille, d’après les rares indices récoltés, dépasse de loin celle du commun des mortels. L’enquête est confiée à l’inspecteur Stan Mitchell, alias « le Molosse », un flic violent banni de Washington et exilé à Détroit, cette cité géante autrefois gloire de l’industrie automobile devenue capitale du crime et qui, chaque jour, sombre un peu plus dans la décrépitude.

Bientôt, les enlèvements se multiplient et la presse commence à parler du « Géant de brume », croquemitaine terrifiant dévoreur d’enfants décrit par un témoin anonyme. Et tandis que la police patine, que Détroit se vide de ses habitants, Mitchell s’enfonce toujours un peu plus dans l’alcool et la solitude… L’affaire lui est retirée puis, avec le temps, à l’image des maisons de Détroit, abandonnée et oubliée.

Quinze ans plus tard, les disparitions recommencent. Mitchell qui a réussi à arrêter la spirale de sa déchéance est à nouveau sur le coup, épaulé par une jeune inspectrice récemment arrivée en ville, Sarah Berkhamp. Grâce à eux, le tueur, un géant placide nommé Simon Duggan, est enfin arrêté. Deux enfants n’ont toujours pas été retrouvés et sont peut-être encore en vie. Mais Duggan refuse de coopérer. Il ne veut parler qu’à Sarah. Pour sauver les enfants, la jeune femme va devoir écouter les fantômes du passé…

 

Mon résumé

1998 : Des corps d’enfants sont retrouvés étranglés, l’enquête est confiée à Stan Michell surnommé « le Molosse », mais à court d’indices et de pistes celle-ci tourne en rond, seul un témoignage anonyme et les empreintes de pas gigantesques autours des cadavres donneront son nom à l’infâme tueur, le « Géant de brume » directement inspiré d’un conte terrifique raconté aux enfants le soir pour qu’ils soient sages…
2013 : Les disparitions recommencent, mais aucun corps pour étayer la thèse du meurtre.
Avec ces deux enquêteurs écorchés, entre un Stan, flic borderline, alcoolique, violent et obsessionnel et une Sarah timorée et limite schizophrène, tout se joue sur le fil du rasoir, et petit à petit l’atmosphère devient tendue et écrasante sous le poids des secrets qui se profilent, même les flics ont des choses à cacher…

 

Mon avis

L’auteur nous ballade pas mal en nous faisant tourner autour d’une légende urbaine et en y mêlant deux personnages principaux écorchés vifs, entre un flic anciennement violent avec la réputation d’être incompétent dans son boulot et sa nouvelle coéquipière hantée par des démons intérieurs (ces deux personnages sont un des points forts du roman), on ne s’ennuie pas.
Des enfants disparaissent, personne n’arrive à les retrouver, comment tout cela va t’il se terminer ?

une histoire troublante, enquête qui vous mène dans le passé méconnu et surtout une légende pour toile de fond…
Des personnages attachants mais une fin d’histoire déroutante mais qui laisse la porte ouverte à un deuxième tome..pourquoi pas

 


Auteur : Shari Lapena
Titre : Le couple d’à coté
ISBN: 9782258137653
Presses de la cité

 

Je remercie NetGalley et presses de la cité de leur confiance en me donnant l’occasion de lire ce livre et aussi de faire connaissant avec l’auteur que je ne connaissais pas

 

Résultat de recherche d'images pour "LAPENA Shari"

Nationalité : Canada
Né(e) : 1960

Shari Lapena a travaillé comme avocat et professeur d’anglais avant de se consacrer à l’écriture.
« Le Couple d’à côté » (The Couple Next Door, 2016) est son premier roman policier.son site : http://www.sharilapena.com/
Twitter : https://twitter.com/sharilapena
page Facebook : https://www.facebook.com/ShariLapena/

 

 

 

 

4eme de couverture :
Le pire des cauchemars ou la pire des manipulations ? 
La baby-sitter leur a fait faux bond, et alors ? Invités à dîner chez leurs voisins, Anne et Marco décident de ne pas renoncer à leur soirée. Cora, leur bébé de six mois, dort à poings fermés et ils ne sont qu’à quelques mètres. Que peut-il arriver ? Toutes les demi-heures, l’un ou l’autre va vérifier que tout va bien. Pourtant quand à une heure déjà avancée, le couple regagne son domicile, c’est un berceau vide qui les attend.
Désespérés mais aussi dépassés, les jeunes parents attirent les soupçons de la police : Anne en dépression depuis son accouchement, Marco au bord de la ruine, les victimes ont soudain des allures de coupables. Dans cette sombre histoire, chacun semble dissimuler derrière une image lisse et parfaite de terribles secrets. L’heure de la révélation a sonné.

 

Mon résumé
Anne et Marco sont invités chez leur voisins pour fêter l’anniversaire du mari. Anne et Marco vienne d’avoir une petite fille mais leur voisine à beaucoup de mal a supporter ses cris, car elle est assez agitée. Le problème se pose lorsque la baby-sitter annule au dernier moment. Que vont-ils pouvoir faire maintenant, car trouver une baby-sitter est désormais mission impossible. Ils décident finalement de se rendre tout de même à la soirée et emporteront avec eux le baby-phone et iront à son chevet toutes les 30 minutes.
A leur retour Anne trouve la porte d’entrée à moitié ouverte ! Qu’est-ce que ca veut dire ? Ni une ni deux, elle file directement voir le berceau de sa fille et découvre qu’elle n’est plus la….

 

Mon avis
Je ne suis pas ennuyé un seul instant dans cette histoire. On est vraiment prit dans l’action et ce jusqu’au dénouement final. L’auteur nous fais tourner en bourrique, on pense savoir qui est responsable et finalement on fait fausse route. Encore un très bon livre, que je ne regrette pas.

 

 


Satan était un ange

Auteur : Karine Giebel
Titre : Satan était un ange
ISBN: 9782265098398
334 pages – Edition Fleuve noir

Emprunt de la bibliothèque

 

4eme de couverture : 

Tu sais Paul, Satan était un ange… Et il le redeviendra. Rouler, droit devant. Doubler ceux qui ont le temps. Ne pas les regarder. Mettre la musique à fond pour ne plus entendre. Tic tac… Bientôt, tu seras mort. Hier encore, François était quelqu’un. Un homme qu’on regardait avec admiration, avec envie. Aujourd’hui, il n’est plus qu’un fugitif qui tente d’échapper à son assassin. Qui le rattrapera, où qu’il aille. Quoi qu’il fasse. La mort est certaine. L’issue, forcément fatale. Ce n’est plus qu’une question de temps. Il vient à peine de le comprendre. Paul regarde derrière lui ; il voit la cohorte des victimes qui hurlent vengeance. Il paye le prix de ses fautes. Ne pas pleurer. Ne pas perdre de temps. Accélérer. L’échéance approche. Je vais mourir. Dans la même voiture, sur une même route, deux hommes que tout semble opposer et qui pourtant fuient ensemble leurs destins différents. Rouler droit devant, admirer la mer. Faire ce qu’ils n’ont jamais fait. Vivre des choses insensées. Vivre surtout… Car après tout, pourquoi tenter sans cesse de trouver des explications ?

 

 

Mon résumé

François avait une situation stable, plus que correcte, une femme qui l’aime. Vous allez me dire, bah alors tout roule. Ou est le problème. Il y a que François est malade, même très malade. Son médecin lui apprend qui à une tumeur au cerveau et qu’il li reste que peu de temps à vivre. Il décide donc de prendre le large afin de faire le point. Alors qu’il s’apprête a prendre l’autoroute, il découvre un auto-stoppeur au bord de la route, Paul.

Deux hommes que tout oppose, chacun, la mort aux trousses.
Rencontre improbable sur la route, entre un avocat et une petite frappe, et la fuite, alors que chacun ignore ce que l’autre fuit.
Un voyage initiatique, où chacun va se découvrir soi-même et retrouver l’empathie, l’affection, la tendresse, avec un regard neuf sur sa vie passée. Des morts, du sang, des larmes.

François, on comprend sa souffrance, son choix démesuré, son envie de rédemption.
Paul, un petit jeune plein de charme mais au regard brisé.

Au fil des pages on a qu’une envie : Se mettre du coté de François, fuir et jeter cet homme  qui décidément il connais bien mal, mais bien malgré lui il se fait avoir encore et encore.

 

Mon avis

Ça ne sera pas un secret, c’est du Karine Giebel et bien évidemment une fois de plus le livre n’a pas fait long feu. Lu en a peine 24 heures. Comme pour un apéro, on à l’impression que le verre à un trou.

Vous l’aurez compris, c’est un livre à lire absolument


Résultat de recherche d'images pour "C'est lundi, que lisez-vous ?"

 

« C’est lundi que lisez-vous » est un rendez-vous créé par Mallou et s’inspire du It’s Monday, What are you reading ? par One Person’s Journey Through a World of Books. il a ensuité été repris par Galleane.

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

 

 

Ce que j’ai lu la semaine dernière :

Vanité aux fruits par Munn

 

 

Ce que je suis en train de lire :

Couverture Satan était un ange
C’est un emprunt de la bibliothèque

 

 

Ce que je vais lire ensuite :

Résultat de recherche d'images

Ici aussi un emprunt de la bibliothèque.

Et vous, comment se présente ce début de semaine livresque ?

[TAG] Code de la route

Publié: 19 septembre 2017 par lecturedesam dans Tag

Résultat de recherche d'images pour "tag"

 

Bonjour, me revoilà pour un nouveau TAG. Et oui ces jours-ci les tag sont bien présents alors que pendant un bon moment j’en avais pas fais, comme quoi y a des périodes avec et des périodes sans !

C’est au hasard d’une notification mail que j’ai découvert ce tag, grâce à malecturotheque et je l’en remercie.

 

 

1/ Parking : Combien de livres as-tu dans ta PAL ?
Je vais peut-être paraître bizarre comparé à la blogosphère mais j’en ai pas tans que ça, surement parce que j’achète pas souvent de livre contrairement à ce qu’on pourrait croire. Et quand bien même j’en achète c’est 2-3 grand maximum et puis j’en reçois un mensuellement donc ça m’aide à me restreindre. Bref dans ma PAL actuelle il y a 28 livres.

 

2/ Limitation de vitesse : Quelle limitation donnes-tu à ta PAL ?
Est-ce vraiment raisonnable de se donner une limite ? Et puis si jamais on l’atteint ou on la depasse on fait quoi ? on se donne un blame ? on donne les livres supplementaires ? Non serieusement ! Si je dois me donner une limite je dirais au hasard : 90

 

3/ Route prioritaire : Quel livre est ta prochaine priorité ?
Comme bien souvent je priorise les SP, le livre de la Kube ou parfois des livres que j’ai gagné, tout depend de l’humeur. Le prochain sera fort probablement le livre que je viens de gagné lors de la masse critique Babelio, car je suis restreint à un delai de 30 jours pour le lire et en faire la critique.

 

4/ Réservé aux camions : Quel pavé liras-tu prochainement ?
Oui je sais le slogan de mon blog en fait part, cela dis en ce moment j’ai pas de réel pavé sous la main (il serait plutôt dans la mer, bon ok je sors ! ). Apres si vous pensez à un livre présent dans ma PAL qui entrerais dans la catégorie pavé dites-le moi et je l’y en sortirait.

 

5/ Réservé aux bus : Un livre que tu réserves pour une période spéciale.
Je ne pense pas en avoir, du mois le seul que je pouvais vraiment reservé a une periode speciale je l’ai lu la semaine derniere. Il s’agit de germinal, il coincidait bien avec la greve generale du 12 septembre dernier.

 

6/ Stop : Un livre que tu as abandonné ?
Il s’agit de W3, tome 2 : Le mal par le mal de Camut et Hug. Je l’ai cependant mis sur livraddict « en attente » mais je ne pense pas le reprendre de sitôt

 

7/ Issue de secours : Un livre que tu as arrêté, mais que tu vas reprendre pendant une autre période ?
Mis à part celui cité juste avant, je n’ai pas souvenir d’en avoir arrêté d’autres

 

8/ Sens interdit : Quel genre de livre ne t’attire pas particulièrement ?
J’en ai reçu un au mois de juillet donc je vais me forcer à le lire mais ça ne m’emballe pas plus que ça : le genre essai

 

9/ Fin d’interdiction : A quel genre de livres donneras-tu une chance cette année ?
A quel genre ? bonne question. Le genre auprès j’avais penser m’adonner y a pas si longtemps que ça : Les pièces de théâtre

 

10/ Feu tricolore : Un livre qui t’a fait passer par plusieurs émotions ?
Germinal est particulièrement dur à lire mais touchant en même temps. On est triste quand on vois pas quoi est passée cette famille : famille, plusieurs décès, pauvreté, crise du travail… Et quand on regarde l’adaptation alors qu’on a pas encore terminé le livre la c’est l’hécatombe ! J’ai envie de dire : « Tirez moi une balle, la j’en peux plus, je souffre trop »

 

11/ Rond point : Un livre qui t’a fait tourner en rond ?
Je dirais un livre ou j’ai pas compris l’histoire et donc que je serais bien en mal de raconter : Les visages de Jesse Kellerman. Encore une fois si quelqu’un a compris qu’il me raconte un peu ce qu’il en a compris.

 

12/ Route à double sens : Un livre que tu as aimé et détesté à la fois.
Aucun. Un livre soit je l’aime soit je déteste, mais ça peut pas être les deux à la fois.

 

13/ Hôtel : Quel livre t’a volé ton sommeil ?
Alors la, j’en a plusieurs pour lesquelles je risquerais une nuit blanche car je veux connaitre la faim, cependant il y a un livre que j’ai lu d’une traite dans mon lit c’est Rage de stephen King. Un des polars qu’il a ecrit si je me trompe pas sous son pseudonyme Richard Bachman.

 

14/ Monument historique : Le livre qui pour toi est un monument (une perle, un bijou, THE livre).
Le livre qui pour moi restera gravé et que je ne vendrait pour rien au monde et tout grand lecteur le comprendrait aisément c’est 22/11/63 que j’ai fais dédicacé par Stephen King lors de sa venue en France en novembre 2013 (MK2 Paris).

 

15/ Autoroute : Qui tagues-tu ?

C’est l’éternelle question à laquelle j’ai toujours du mal de répondre mais je pense taguer :

 

Ce n’est bien sur pas une obligation mais c’est toujours intéressant d’en apprendre plus sur les blogueurs et blogueuses qu’on suit. Si je ne vous ai pas tagué mais que vous souhaitez quand même répondre, n’hésitez pas et prévenez moi, ça me fera plaisir de voir vos réponses.