Archives de la catégorie ‘Thriller Psychologique’


35444505Résultat de recherche d'images pour "netgalley"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je remercie une fois de plus les éditions Belfond et NetGalley pour m’avoir offert l’occasion de lire ce roman

 

Auteur : Francois-Xavier Dillard
Titre : Ne dis rien à papa
ISBN: 9782714476234
Format Kindle – Edition Belfond

 

4eme de couverture

L’instinct maternel est l’arme la plus puissante au monde. Surtout quand on la retourne contre ses propres enfants.

Quatre jours et quatre nuits se sont écoulés avant que la police ne retrouve la victime dans cette ferme isolée. Quatre jours et quatre nuits de cauchemars, de douleurs et de souffrances, peuplés de cris et de visons imaginaires en face de ce jardin dans lequel elle a été enterrée vivante.

Sur un autre continent, loin de cet enfer, Fanny vit avec son mari et leurs jumeaux Victor et Arno. Leur existence bien réglée serait parfaite si elle ne percevait pas, au travers des affrontements qui éclatent sans cesse entre ses enfants, chez l’un, une propension à la mélancolie et, chez l’autre un véritable penchant pour le mal. Chaque jour elle se dit qu’elle ne pourra plus supporter une nouvelle crise de violence, ces cris qui la replongent au cœur d’images qu’elle voudrait tant oublier… À n’importe quel prix…

Et lorsqu’un nouveau voisin s’installe dans la grande maison, elle souhaite offrir le portrait d’une famille parfaite. Mais chaque famille a son secret et le sien est le plus terrible qui puisse exister.

 

Mon résumé

Tout d’abord, quand j’ai commencé le livre, je commençais a me demander si j’allais aimé ce livre car je le trouvais long à démarrer puis au bout de quelques chapitres ( assez court) l’action à fini par se mettre en place et tourner les pages s’est fait de plus en plus facilement.

Fanny vit avec son mari et leurs jumeaux Victor et Arno. Tout irait bien si jamais son mari de décelait que Fanny cache quelque chose et finisse par décider d’engager une société pour savoir ce que cache sa femme !

Et lorsqu’un nouveau voisin s’installe dans la grande maison, Fanny souhaite offrir le portrait d’une famille parfaite. Ce voisin est pianiste et ce n’est pas pour deplaire à Arno qui fini par s’en faire un ami et va lui donner des cours de piano. Oui, mais si jamais ce voisin etait bien plus qu’un simple voisin ?

 

Mon avis

Une issu qui finit pas être fatale. Peut-on le reprocher au pers qui semble avoir fait son maximum pour la famille reste unie ? Un très bon thriller grâce auquel je découvre la plume de l’auteur. Il est clair que j’aurais peut être du commencer par son roman précédent Fais le pour maman, surtout qu’il est dans ma PAL, mais bon je ne pense pas que ça gâche quoi que ce soit dans cette lecture.


Auteur : Pierre-etienne Bram
Titre : L’interphone ne fonctionne toujours pas
ISBN: 978-2-36538-556-5
259 pages – Edition Rebelle

 

4eme de couverture

« Hola je m’appelle Celia ». Il y a 300 jours, déjà, c’est avec ces mots que j’étais tombé sous le charme de cette belle Argentine, rencontrée sur Meetic. Sa voix n’avait fait que confirmer mon attirance pour elle. Pourtant, nous ne nous étions toujours pas rencontré… J’avais commencé à douter sérieusement de la réalité de son existence vu qu’aucun de nos rdv IRL n’avaient abouti. « Elle est bien réelle et belle comme sur ses photos » m’avait rassuré Caroline, une amie qui, avec son mari, l’avaient rencontrée. Comment expliquer alors son refus perpétuel de concrétiser notre amour ? Tant d’énergie et de temps peut-être perdu, je désespérais de la tenir un jour dans mes bras. Mais en persévérant, on arrive à tout…

 

 

Mon résumé

On avait laissé notre protagoniste alors qu’il n’avait encore pas pu rencontrer Celia. On commence ce 2e tome à un peu moins de un an du premier contact sur meetic. Il va tout faire pour pouvoir concrétiser cette rencontre, rencontre dont son entourage lui recommande de laisser tomber et de passer à autre chose. Elle va commencer sérieusement à empiéter sur sa vie professionnelle.

Par amour il va faire l’impensable : Jouer un jeu de piste dans les rues de la capitale à plus de 9h du soir et ce pendant 2-3 heures, acheter des billets d’avion pour Venise pour partir un weekend en amoureux,…..

Son amie Caroline le soutient au maximum dans toutes les actions qu’il mène pour Celia. Elle sait qu’il la mérite, c’est une belle fille, elle s’en est elle-même fait une amie. Mais alors pourquoi caroline arrive a la voir et ce, à plusieurs reprises , alors que lui ne l’a pas encore rencontrer, a part en photo ?

 

Mon avis

Pour avoir lui les 2 volets de cette histoire, cela ressemble grandement à une histoire vécue, après je peux me tromper. On se demande vraiment comment cet homme qui semble avoir une belle carrière, parvient a supporter une fille qui le balade pendant près de 3 ans et que ça ne semble pas le déranger plus que ça. Certes il le fait comprendre a Celia a plusieurs reprises mais cela finir par être oublié ensuite. Peut-être es-ce une morale a retenir dans toute cette histoire. Ne pas s’attacher lorsqu’on sait que l’histoire ne marchera pas. En résumé je pense que ces 2 romans mérite d’être mis sur le devant de la scène et devraient être publier a grande échelle comme tout bon Best-seller.

 

La fille d’avant

Publié: 16 avril 2017 dans Thriller Psychologique

Bonjour mes Followers,

Pour cette chronique j’avais besoin de votre avis, aussi avais-je lancé un sondage sur twitter il y a 4 jours portant sur 4 livres qui se trouvaient dans ma PAL. Faut bien que je la fasse maigrir un peu. Voici ce qui en est ressorti :

 

Je remercie les 46 personnes qui ont voté et m’ont aidé a faire ce choix difficile.

J’ai donc commencé hier La fille d’avant, il me faisait de l’œil depuis que j’avais obtenu l’accord de l’éditeur en accord avec NetGalley.

 

 

Auteur : JP Delaney
Titre : La fille d’avant
ISBN : 978-2-863-74538.0
Format Kindle –  Edition Mazarine

 

Description de cette image, également commentée ci-après

Joseph Henri Delaney, né le 25 juillet 1945 à Preston (Lancashire) en Angleterre, est un auteur anglais de science-fiction et d’heroic fantasy.
Né le 25 juillet 1945 à Preston en Angleterre, il a tout d’abord exercé la profession de professeur d’anglais spécialisé en littérature fantastique. Sa carrière d’écrivain a commencé avec le livre Mercer’s Whore sous le pseudonyme de J. K. Haderack. Spécialisé dans les romans de jeunesse, il a ensuite utilisé son véritable nom pour écrire le cycle L’Épouvanteur.
Il vit en Angleterre avec sa famille dans le Lancashire, où il puise son inspiration pour son œuvre. Il a trois enfants et neuf petits-fils.

source :wikipedia

 

 

4eme de couverture :

Après un drame éprouvant, Jane cherche à tourner la page. Lorsqu’elle découvre le One Folgate Street, elle est conquise par cette maison ultra moderne, chef d’oeuvre de l’architecture minimaliste, parfaite. Mais pour y vivre, il faut se plier aux règles draconiennes imposées par son architecte, Edward Monkford, aussi mystérieux que séduisant. Parmi celles-ci : répondre régulièrement à des questionnaires déconcertants et intrusifs. Peu à peu, Jane acquiert une inquiétante certitude : la maison est pensée pour transformer celui qui y vit. Or elle apprend bientôt qu’Emma, la locataire qui l’a précédée et qui lui ressemble étrangement, y a trouvé une fin tragique.
Alors qu’elle tente de démêler le vrai du faux, Jane s’engage sur la même pente, fait les mêmes choix, croise les mêmes personnes… et vit dans la même terreur que la fille d’avant.Traduit de l’anglais (États-Unis) par Jean Esch.
JP Delaney est le pseudonyme d’un écrivain qui a publié plusieurs romans à succès sous d’autres noms. La Fille d’avant est sa première incursion dans le thriller psychologique.

 

Mon avis : 

Voilà un thriller psychologique comme je n’en avais pas lu depuis longtemps! Alternant à chaque chapitre les points de vue d’Emma et de Jane, basculant ainsi entre présent et passé, le lecteur découvre les circonstances qui ont poussé chacune de ces femmes à s’installer au One Folgate Street, et leur vie dans cet environnement atypique. Toutes deux se ressemblent physiquement, et la similitude de ce qui va leur arriver nous fait craindre une fin identique.

Lorsque Jane découvre le One Folgate Street, elle y voit l’occasion de changer radicalement de vie. Cette maison moderne, voire même futuriste, la séduit tout de suite. Cependant, pour espérer y vivre, il faut s’engager à respecter une multitude de règles… certaines tout à fait légitimes et d’autres légèrement toquées. Cela ne la fait pas reculer, au contraire. Après avoir emménagé, elle fait une découverte déconcertante. La précédente locataire, Emma, est décédée brutalement dans cette maison et la lumière n’a jamais été faite sur ce qui s’est réellement passé. Elle ne résiste pas et décide d’enquêter à son tour sur cette étrange affaire, quitte à y laisser des plumes.

Pour conclure, La fille d’avant est un très bon thriller psychologique. JP Delaney nous entraîne dans une aventure avec multiples rebondissements et nous présente deux héroïnes très similaires tout en étant très différentes. A lire !