Archives de la catégorie ‘Terreur’


La maison bleu horizon eBook par Jean-Marc Dhainaut

Auteur : Jean-Marc Dhainaut
Titre : La maison Bleu Horizon
ISBN : 9782372580298
Ebook – Taurnada Éditions

 

Jean-Marc Dhainaut

Né dans le nord de la France en août 1973, au cœur du bassin minier, Jean-Marc Dhainaut est avant tout quelqu’un de curieux et très passionné. Tant par les contextes médiévaux, l’histoire, le voyage dans le temps, que par les légendes de Bretagne qu’il affectionne tout particulièrement. Le plaisir de l’écriture, d’abord de nouvelles, lui est venu naturellement, comme un déclic. Selon lui, rien n’est jamais le fruit du hasard, mais du destin. Fier de ses racines du nord, des valeurs et de l’âme de sa région qui lui ont été transmises par sa famille, modeste et ouvrière, il aime retranscrire ces valeurs et son univers au travers de ses écrits, souvent chargés d’émotions, de mystères insolites et surnaturels.

source : Babelio

 

 

 

4eme de couverture

Janvier 1985. Tout commence par un message laissé sur le répondeur d’Alan Lambin, enquêteur spécialiste en phénomènes de hantises. Une maison, dans un village de la Somme, semble hantée par un esprit qui effraie la famille qui y vit. En quittant sa chère Bretagne, Alan ignore encore l’enquête bouleversante qui l’attend et les cauchemars qui vont le projeter au cœur des tranchées de 1915. Bloqué par une tempête de neige, sous le regard perçant d’un étrange corbeau, Alan réussira-t-il à libérer cette maison de ce qui la tourmente ?

 

Mon résumé

Hélène Anneraux est mère de 2 enfants Thomas et Peggy. Elle est installée depuis peu de temps, avec son mari, à Villers-Bretonneux. C’est la période des vacances de noël et du jour de l’an. Jean-pierre, son mari, à du être appelé en déplacement pour 10 jours. Mme Anneraux, se retrouve seule dans cette vieille bâtisse, accompagné de sa domestique, Mélanie, et de ses 2 enfants.

Durant la nuit qui suit le départ de son mari, Thomas, crit depuis sa chambre. Il a vu un homme, coiffé d’un képi venir dans sa chambre. Mme Anneraux, tente de le rassurer tant qu’elle peu, en lui disant que ce n’est rien, qu’il ne s’agit juste de la tempête et des nombreuses congères, qui sont coincés devant les portes et fenêtres. Toute la famille pensait pouvoir continuer a vivre, jusqu’aux moments ou d’autres presences et d’autres bruits firent leur présences.

Alors que Mme Anneraux prit son petit déjeuner, accompagnée de la radio, elle entendit un slogan d’un spécialiste du paranormal « Chasseur de fantômes » . Ni une ni deux, elle prit la décision de l’appeler, lors d’une accalmie de la tempête, histoire de pouvoir avoir la tonalité….

 

 

Interview de l’auteur à la radio : 

 

Mon avis

Suivant l’éditeur Taurnada sur Instagram et Facebook, j’ai eu l’occasion à plusieurs reprises de découvrir le synopsis de ce roman. L’histoire me plaisant particulièrement, j’ai sauté sur l’ocassion lors de l’opération #grossOP qui avait circulée sur Twitter. Tellement pris dans l’action que je l’ai lu en une journée et loin d’être déçu. Je prefere tout de même prévenir les éventuels intéressés, certains passages sont quand même assez durs a lire, je parle des passages sur la guerre de tranchées et les exécutions quasi gratuites.


1666168

Auteur : Poppy Z. Brite
Titre : Le corps Exquis
ISBN : 2-290-05295-7
Format mobi

 

Résultat de recherche d'imagesné Melissa Ann Brite le 25 mai 1967 à La Nouvelle-Orléans, est un auteur américain. Aujourd’hui, en tant que transgenre, il se fait appeler Billy Martin et préfère que l’on s’adresse à lui en usant de pronoms masculins.
Au début de sa carrière, Brite fut d’abord remarqué pour ses romans et nouvelles d’horreur et de fantastique inspirés en partie par le mouvement gothique et le splatterpunk. Ses marques de fabrique étaient l’utilisation d’hommes gays comme personnages principaux, la description crue d’actes sexuels ainsi que le traitement froid et distant d’actes choquants. Certains de ses romans les plus connus de cette période sont Âmes perdues (1992), Sang d’Encre (1993) et Le Corps exquis (1996); il a également publié des recueils de nouvelles : Contes de la fée verte (1993), Self-Made Man (1998), Wrong Things (avec Caitlín R. Kiernan, 2001), et Petite cuisine du diable (2003).

 

 

4eme de couverture : 

Andrew Compton, un serial killer anglais, s’évade de prison en se faisant passer pour mort. Réfugié aux U.S.A., à la Nouvelle-Orléans, il rencontre par hasard un autre prédateur, Jay Byrne. L’histoire d’amour qui va unir ces deux psychopathes cannibales et nécrophiles ne les empêchera pas de semer le désordre dans le statu quo ambiant et de laisser dans leur sillage une piste sanglante.

Le Corps exquis (titre original : Exquisite Corpse) est un roman écrit par Poppy Z. Brite et paru en 1996. Cette œuvre peut être assez déroutante pour certains, les thèmes abordés étant le cannibalisme et la nécrophilie.

L’histoire se base sur l’histoire d’amour de deux tueurs en séries, qui se connurent dans un bar et dont la relation va apporter à chacun des expériences nouvelles. S’y mêlent les recherches de la police pour retrouver le premier tueur, échappé de prison et l’histoire d’un homme atteint du sida, rongé par sa maladie et par son amour destructeur pour son ex-amant.

 

Mon résumé :

Si vous me suivez régulièrement, vous savez surement que j’ai a coeur de citer toujours mes sources, ou si il m’arrive d’oublier je m’en excuse d’avance. Aussi je tiens a remercier particulièrement Anaïs pour la suggestion de ce livre.

Je pense ne pas me tromper en disant que ce livre ne doit pas être mit entre toutes les mains, et plus spécialement ne doit pas être lu avant 16-18 ans. Même si il est vrai qu’a l’heure actuelle « il n’y a plus de jeunesse » et un ado ferait des choses qu’on aurait même pas osé faire il y a 20 ans,  il n’empêche que ce roman est assez dur à lire, et je ne me cache pas, pour moi aussi y a parfois eu des moments ou j’ai du stopper la lecture.


Afficher l'image d'origine

 

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:
Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

Ce que j’ai lu la semaine dernière :

Afficher l'image d'origine

 

 

 

Ce que je suis en train de lire :

Afficher l'image d'origine

Je devrais  l’avoir fini ce soir.

 

 

Ce que je vais lire ensuite : 

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

Pour m’aider a faire mon choix je vous laisse le lien du sondage sur twitter : https://twitter.com/samKing49/status/813091813070401536

 

Et vous, comment se présente ce début de semaine livresque ?

W3 – Le mal par le mal

Publié: 11 décembre 2015 dans Terreur, Thriller

Afficher l'image d'origine

Auteur : Jerome Camut – Nathalie Hug
Titre : W3 – le mal par le mal
ISBN : 9782753302457
809 pages

 

4eme de couverture

Sous le choc de la découverte du responsable de sa séquestration, la journaliste Lara Mendès décide de se reconstruire loin du site d’info W3 fondé avec ses proches pour dénoncer les dysfonctionnements de la justice. Pendant que Léon Castel, l’activiste ingérable et porte-parole du site, poursuit ses actions coups de poings, une vague de meurtres violents cible des officiers de police partout en France. Alors que tout semble mis en oeuvre pour étouffer l’affaire, la Web TV est convaincue de tenir sa nouvelle bombe médiatique. Fragilisée par des tensions internes et de violentes pressions extérieures, l’équipe de W3 se retrouve bientôt plongée en plein chaos.

 

Capture du 2015-12-13 13:40:27

JE pense que ca resume assez bien la situation, j’ai un mal fou a rentrer dans le livre, aussi je prefere abandonner et passer a autre chose. Peut-etre j’y reviendrais plus tard.


Afficher l'image d'origine

 

Auteur : Jerome Camut – Nathalie Hug
Titre : W3 – le sourire des pendus
ISBN : 9782753301832
751 pages

 

4eme de couverture :

Lara Mendès, jeune chroniqueuse télé, enquête sur le marché du sexe et ses déviances. Elle disparaît sur un parking d’autoroute…

Désemparés par la lenteur de l’enquête, ses proches reçoivent le soutien de Léon Castel, fondateur d’une association de victimes.
Sa fille Sookie, policière hors norme, a enquêté sur une triple pendaison qui semble liée à cette affaire.

Qui a enlevé Lara ? Pourquoi ? Où sont passés ces enfants et ces jeunes femmes dont les portraits s’affichent depuis des mois, parfois des années, sur les murs des gares et des commissariats ? Réseaux criminels ou tueurs isolés ?

Partout, le destin d’innocents est broyé sans pitié.
Ils auront bientôt une voix : W3.

 

Afficher l'image d'origine

 

Lara sort de soirée complètement crevée et n’a qu’une hâte : rentrer vite chez elle mais elle est loin de s’imaginer ce qui va lui arriver. Sur le chemin du retour , elle a envie de s’arrêter pour assumer un besoin naturel mais au moment de revenir a sa voiture elle a de la compagnie. Non, non ! c’est pas son copain qui l’attend loin de la mais plus ce qu’on classerait dans la case pervers sexuel.

Elle va se voir emmener dans un bunker, qui compte pas moins de 4 sous sol ou elle sera séquestrée dans une toute petite pièce. Elle va profiter de l’absence de son bourreau pour chercher un moyen de fuir mais Lara (oui, il s’agit ici de lara au cas ou vous auriez pas suivi) va vite comprendre que c’est plus facile a dire qu’a faire. Durant son parcours elle va constater qu’elle n’est pas seule, et va faire la connaissance, enfin faire la connaissance reste une façon de parler car la fille, qui doit accuser au plus, 13 ans, n’est pas très causante et pour cause : elle dois être ici depuis bien plus longtemps qu’elle et aurait bien besoin d’être hospitaliser de toute urgence.

Bien, je pense déjà en avoir trop dit et je vous laisse continuer par la lecture de ce merveilleux thriller …

 

Mon avis :

Que dire de plus que je n’aurais pas encore dis ? Un très bon thriller qui tiens en haleine jusqu’au bout. Il faut attendre les quelques dernières pages du roman pour comprendre pourquoi il y a un 2eme volume 😉

D’ailleurs c’est pas tout ca mais je veux connaitre la suite moi alors je vous laisse, je retourne a ma lecture.


 

Auteur : Sire cedric
Titre : L’enfant des cimetieres
ISBN :9782266203654
534 pages (papier)

 

4eme de couverture

Un fossoyeur vivant près d’un cimetière est pris d’une folie hallucinatoire et tue toute sa famille avec un fusil à pompe avant de se suicider. Un adolescent, se croyant poursuivi par des ombres, menace de son arme les occupants d’un hôpital et tue Kristel, une artiste peintre. Plongé dans cette épidémie meurtrière, David, photojournaliste et compagnon de Kristel, décide de mener l’enquête. Avec l’aide d’Aurore, une jeune collègue ambitieuse, et du commandant de police Vauvert, ils vont être bientôt confrontés à l’inimaginable. Meurtres sordides et suicides pour le moins étranges s’enchaînent sous les yeux terrifiés des trois enquêteurs. Nathaniel, aussi insaisissable que
maléfique, n’est pas un jeune homme ordinaire… L’enfant des cimetières prend un plaisir manifeste à tuer, à prolonger l’agonie douloureuse de ses victimes. Homme ou démon ? Rien ne semble pouvoir l’arrêter dans son abominable quête. David, qui n’a plus rien à perdre, est prêt à tout pour venger Kristel, quitte à suivre Nathaniel jusqu’en enfer.

 

Mon avis :

Bien avant de le commencer je savais que j’allais être surpris mais la j’ai carrément été fusillé par le style d’écriture de l’auteur. On plonge vraiment dans un thriller psychologique mais en même temps on est bercé par les aspects fantomatique dans le personnage de Nathaniel.

Sire Cédric n’est pas avare de détails, il faut parfois avoir le cœur bien accroché , on est dans le sanglant, dans le gore. Les personnages sont tellement bien décrits qu’on les visualise sans mal, que ce soit Kristel, Vauvert, David, etc.

Au fil des pages et des chapitres On se pose des questions en voulant avoir immédiatement les réponses : Simple légende urbaine? Démon? Adolescent? On a pas le temps de s’ennuyer…


 

Auteur : Robert McCammon
Titre : L’heure du loup
ISBN :9782266103220
560 pages (papier)

 

4eme de couverture :

Michael Gallatin est un as de l’espionnage, un seducteur, mais surtout un loup-garou.
Capable de se transformer à la vitesse de l’eclair, de tuer silencieusement et avec une incroyable férocité, il a déjà prouvé en Afrique ses talents contre Rommel.
Maintenant on lui confie une mission aussi dangereuse que délicate: découvrir ce qui se cache derrière l’opération « poing d’acier », le mieux gardé des plans secrets nazis.

Mon avis : 

Je ne cache pas que je désespérerais un jour de lire ce livre. Et oui a la bibliothèque il n’y a qu’un seul exemplaire et il est classé comme patrimoine et donc exclu du prêt. je me voyais pas devoir le lire sur place. J’ai finalement réussi a le trouver dans la bouquinerie ou j’avais l’habitude de me rendre mais malheureusement maintenant je devrais aller ailleurs car elle a fermé 😦

Toujours est-il que j’ai réussi a le lire et j’ai pas été déçu car on y mêle la  2nde guerre mondiale (thème que je ne connaissais pas dans le domaine du livre) et les loups. Cela dis j’ai trouvé que les loups été pas assez présent dans le livre, on parle surtout de la mission que doit mener Gallatin, cela dis cela reste un très bon livre