Archives de la catégorie ‘Policier / Polar’


Résultat de recherche d'images pour "Noir sanctuaire"

 

Auteur : Douglas Preston & Lincoln Child
Titre : Noir Sanctuaire
ISBN: 9782809822533
432 pages – edition l’archipel

Résultat de recherche d'images pour "Douglas Preston & Lincoln Child"

 

4eme de couverture

Après une mauvaise rencontre dans les marais d’Exmouth, Massachusetts, l’agent spécial du FBI Aloysius Pendergast est porté disparu. . . Bouleversée par la perte de son protecteur, Constance Greene se retire dans les souterrains du manoir de Pendergast, au 891 Riverside Drive, à New York, où une bien mauvaise surprise l’attend… Diogène, le frère cadet d’Aloysius, que tout le monde croyait mort, fait sa réapparition et réussit à convaincre la jeune femme de le suivre sur une île mystérieuse. Sur place, il lui fait visiter son sanctuaire, un petit temple à colonnades aux hautes fenêtres munies de vitres anthracite, où il collectionne les souvenirs de tous ses crimes et forfaits. Croyant à un enlèvement, Proctor, l’indéfectible majordome de Pendergast, s’est lancé à leur poursuite, mais il semble toujours avoir un coup de retard sur Diogène. Quels sont les noirs desseins de ce dernier ? Pourra-t-il enfin se venger de son aîné à qui il voue une haine farouche ? A moins que Constance ait elle aussi échafaudé un plan machiavélique… Depuis Relic (1995), Douglas Preston et Lincoln Child forment l’un des duos d’auteurs les plus connus dans le monde du suspense. Ensemble, ils ont signé 23 romans, dont 16 mettant en scène l’inspecteur Aloysius Pendergast du FBI, le Sherlock Holmes des temps modernes.

 


35444505Résultat de recherche d'images pour "netgalley"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je remercie une fois de plus les éditions Belfond et NetGalley pour m’avoir offert l’occasion de lire ce roman

 

Auteur : Francois-Xavier Dillard
Titre : Ne dis rien à papa
ISBN: 9782714476234
Format Kindle – Edition Belfond

 

4eme de couverture

L’instinct maternel est l’arme la plus puissante au monde. Surtout quand on la retourne contre ses propres enfants.

Quatre jours et quatre nuits se sont écoulés avant que la police ne retrouve la victime dans cette ferme isolée. Quatre jours et quatre nuits de cauchemars, de douleurs et de souffrances, peuplés de cris et de visons imaginaires en face de ce jardin dans lequel elle a été enterrée vivante.

Sur un autre continent, loin de cet enfer, Fanny vit avec son mari et leurs jumeaux Victor et Arno. Leur existence bien réglée serait parfaite si elle ne percevait pas, au travers des affrontements qui éclatent sans cesse entre ses enfants, chez l’un, une propension à la mélancolie et, chez l’autre un véritable penchant pour le mal. Chaque jour elle se dit qu’elle ne pourra plus supporter une nouvelle crise de violence, ces cris qui la replongent au cœur d’images qu’elle voudrait tant oublier… À n’importe quel prix…

Et lorsqu’un nouveau voisin s’installe dans la grande maison, elle souhaite offrir le portrait d’une famille parfaite. Mais chaque famille a son secret et le sien est le plus terrible qui puisse exister.

 

Mon résumé

Tout d’abord, quand j’ai commencé le livre, je commençais a me demander si j’allais aimé ce livre car je le trouvais long à démarrer puis au bout de quelques chapitres ( assez court) l’action à fini par se mettre en place et tourner les pages s’est fait de plus en plus facilement.

Fanny vit avec son mari et leurs jumeaux Victor et Arno. Tout irait bien si jamais son mari de décelait que Fanny cache quelque chose et finisse par décider d’engager une société pour savoir ce que cache sa femme !

Et lorsqu’un nouveau voisin s’installe dans la grande maison, Fanny souhaite offrir le portrait d’une famille parfaite. Ce voisin est pianiste et ce n’est pas pour deplaire à Arno qui fini par s’en faire un ami et va lui donner des cours de piano. Oui, mais si jamais ce voisin etait bien plus qu’un simple voisin ?

 

Mon avis

Une issu qui finit pas être fatale. Peut-on le reprocher au pers qui semble avoir fait son maximum pour la famille reste unie ? Un très bon thriller grâce auquel je découvre la plume de l’auteur. Il est clair que j’aurais peut être du commencer par son roman précédent Fais le pour maman, surtout qu’il est dans ma PAL, mais bon je ne pense pas que ça gâche quoi que ce soit dans cette lecture.


Résultat de recherche d'images pour "presse de la cité"

 

NetGalley

 

 

 

 

Auteur : Tobby Rolland
Titre : La derniere licorne
ISBN : 9782258144873
Presse de la cité

 

 

4eme de couverture : 

Un thriller ambitieux au rythme effréné. Une intrigue historique diaboliquement séduisante qui embarque le lecteur dans une course folle, de Bordeaux à Erevan en passant par le Vatican et Hong Kong, à la poursuite d’un secret qui n’est rien de moins que celui de l’humanité tout entière.

Turquie, marché d’Igdir. Aman, la fillette kurde dont la famille est gardienne millénaire du mystère de l’Ararat, n’aurait pas dû accepter cette licorne en bois… Elle savait que c’était interdit.
Melbourne, Parlement mondial des religions. Un rapport secret est alarmant : les glaces du mont Ararat fondent inexorablement. L’« anomalie d’Ararat », cette forme détectée au cœur du glacier, est-elle « la » preuve que l’arche de Noé s’y est échouée comme le racontent la Torah, la Bible et le Coran ?
Arménie, Etchmiadzine. Quatorze mercenaires font irruption dans la cathédrale pour s’emparer d’une relique inestimable : un fragment de l’arche. Leur but : ne laisser aucun témoin. C’est le déclenchement d’une vague de meurtres aux quatre coins du monde.
Vatican, enfer de la Bibliothèque apostolique. Zak Ikabi, ethnologue et aven¬turier, a moins de trois minutes pour photographier l’original du sulfureux Livre d’Enoch. Quel secret, dont dépend l’avenir de toutes les religions, relie les mythes de l’arche, du Déluge et des licornes ?
Université de Toulouse-Le Mirail, laboratoire du DIRS. La glaciologue Cécile Serval se trouve nez à nez avec Zak, venu lui dérober son rapport secret. C’est le début d’une course qui nous emporte de l’Arménie au Vatican, du Nakhitchevan à Hong Kong… Pour s’achever sur les flancs de l’Ararat…
Là où la vérité dépasse l’imagination.

 

Mon résumé

Je dois dire que j’ai eu beaucoup de mal à entrer dans l’histoire. Cela est en grande partie du au fait que je ne lis pas souvent de livres qui ont trait à l’histoire ou à des événements bibliques.

Différents groupes aux quatre coins du monde s’emparent de reliques tournant autour de l’arche de Noé : fragment de poutres trouvées sur le mont Ararat, textes religieux interdits, rapports sur la fonte des neiges… Et dans leur sillage des morts. L’action s’enchaîne très vite sans temps mort dans une course poursuite effrénée, rythmée par les dangers et les révélations. On a aucun mal a se rendre compte que tout les détails sont réels et sont des éléments véridique de la bible, qu’il s’agisse des témoignages des chercheurs d’arche, de l’énigme scientifique posée par l’anomalie d’Ararat, des révélations sur les animaux unicornes, sur le déluge universel, sur le Livre d’Enoch et les anges.

J’ai particulièrement apprécié le personnage de Zak, caractère bien trempé et réussi a se faire imposer auprès de la scientifique avec un culot ! D’ailleurs, elle va finir par succomber au charme de Zak.

 

Mon avis

Très bon roman qui mêle histoire biblique, thriller et aventure. Comme dit précédemment ce n’est pas mon style préféré mais il reste cependant un très bon livre et qui est a recommander. Bonne lecture si vous êtes en train de le lire ou avez l’intention de vous le procurer.

Enterrées vivantes

Publié: 25 juin 2017 dans Policier / Polar, Suspense

35139002

 

Auteur : Arno Strobel
Titre : Enterrées Vivantes
ISBN : 978-2809-822328
300 pages – Edition l’archipel

 

4eme de couverture :

Quand elle ouvre les yeux, rien. Le noir total. Si elle essaie de bouger, elle se cogne de tous côtés contre une paroi. Elle se sait prise au piège. Enfermée dans un cercueil, d’où personne ne peut l’entendre crier.

Quand Eva se réveille, elle comprend qu’il s’agissait d’un cauchemar. Mais le soulagement n’est que de courte durée : elle remarque sur son corps des traces de coups, comme si elle avait réellement été molestée ou qu’elle s’était débattue.
Au même moment, à Cologne, la police découvre le corps d’une femme enterrée vivante dans un cercueil… qui n’est autre que la demi-sœur d’Eva. Pour Eva, c’est certain : il ne s’agit pas d’une simple coïncidence. Aussi préfère-t-elle ne pas en parler aux enquêteurs.

Quand, peu de temps après, le cadavre d’une autre femme est retrouvé dans les mêmes conditions, le commissaire Menkhof souhaite d’urgence interroger Eva. Mais celle-ci s’est volatilisée juste après avoir consulté son psy…

 

Une petite vidéo pour vous faire patienter :

 

Mon résumé : 

Je ne regrette pas cet achat. C’est un tres bon livre.

L’histoire d’un fille qui rêve qu’elle est enfermée dans un cercueil et de ne pouvoir en sortir, jusqu’au moment ou elle se réveille et qu’elle se rend compte qu’elle à fait un mauvais rêve. Le personnage d’Eva est super attachant. On sent que c’est une victime et on a envie de l’aider, de la sauver. Elle fait faible et forte à la fois. Douce mais féroce. Paniquée mais téméraire.

Eva, une jeune femme qui est à la tête d’une entreprise familiale, est une personne perturbée. Elle n’a pas connu sa mère et a dû vivre sous les atrocités et les coups de sa belle-mère. Une enfance très compliquée qui a provoqué chez elle des moments d’absences, des trous noirs.
Alors lorsqu’elle se réveille dans un cercueil, qu’elle se débat, qu’elle hurle puis qu’elle ferme les yeux et se réveille à nouveau, mais dans son lit cette fois, le rêve est la seule explication plausible. Tout semblait réel mais étant donné ses absences, il n’y a pas de quoi s’affoler.
Mais quand les coups et blessures qu’elle s’est infligée dans le cercueil sont en fait bien réelles, comment l’expliquer ? Et quand, en plus, cela recommence, là la panique peut s’installer non ?
En parallèle des cauchemars d’Eva, une enquête se passe car à chaque fois que la jeune femme se retrouve dans un cercueil puis se réveille, une vraie victime est retrouvée par les policiers… nue et enterrée vivante. Comme un rêve prémonitoire.

 

Mon avis : 

Pour ma part, et malgré le passé de Eva, je ne me doutais pas du tout de la fin ! En même temps on se dit que ca cache quelques chose. Apres si on se dit qu’il y a quand même un cercueil quelque part, on n’imagine pas un seul instant le trouver à cet endroit.

Un très bon thriller, mais si vous êtes claustrophobe, c’est peut-être pas conseillé pour vous.

De bons voisins

Publié: 17 mai 2017 dans Policier / Polar, Thriller
Tags:, ,

Résultat de recherche d'images

 

Auteur : Ryan David Jahn
Titre : De bons voisins
ISBN : 9782330018665
Edition Babel Noir

 

Résultat de recherche d'images

 

Ryan David Jahn, né en 1979 en Arizona, est un écrivain et scénariste américain.

Ses romans :

  • De bons voisins
  • Emergency 911
  • Le dernier lendemain

 

 

 

 

 

4eme de couverture: 

New York, années 1960. Kat Marino, qui rentre tard chez elle, est agressée au couteau par un inconnu. De nombreux voisins sont témoins de la scène, mais personne n’avertira la police, persuadé que quelqu’un d’autre l’aura déjà fait. C’est le « bystander effect ». En donnant la parole à tous les protagonistes, ce roman noir polyphonique, dont l’action se concentre sur quelques heures, esquisse une tentative de généalogie de la violence contemporaine.

 

Mon résumé : 

New York, années 60, 4 heures du mat, Kat gérante d’un bar, rentre chez elle et se fait agresser dans la cour de son immeuble. Ses voisins ne dorment pas et ont tous une bonne raison de ne pas bouger, ni même de prévenir les secours. le lecteur va alors faire connaissance avec ces fameux voisins : un jeune militaire, une femme paniquée après avoir percuter une poussette dans la rue, deux couples échangistes pour la première fois, … Pour compliquer la lecture, on suit également la ronde de nuit d’un flic très particulier (je ne vous en dis pas plus…) et les secours assurés par des ambulanciers très spéciaux également.

 

Mon avis : 

Je vais pas m’étaler beaucoup sur ce livre. J’ai pas réussi à accrocher. JE pense que c’est un peu comme à chaque fois que ça arrive, le style d’écriture qui me convient pas. Un livre je pense qu’on accroche ou pas et des qu’on ne sens pas le feeling, je crois que c’est difficile de retrouver du bon jusqu’à la fin du livre. Apres peut-être que pour d’autres, le feeling passera.


Résultat de recherche d'images pour "it's monday what are you reading"

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:
Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

Ce que j’ai lu la semaine dernière :

33014549

Couverture de Le couloir des âmes

Le couloir des âmes Tome 2. La vengeance de Claire par [Jkr, Julie]

Ce que je suis en train de lire :

Résultat de recherche d'images pour "dragon rouge roman"

Ce que je vais lire ensuite :

Je pense que ce sera celui-la

Résultat de recherche d'images pour "la chimiste"

Et vous, comment se présente ce début de semaine livresque ?

Ne crie jamais Victoire

Publié: 25 février 2017 dans Policier / Polar, Thriller

Ne crie jamais Victoire par Boucher

 

Partenariat avec les éditions Hélène Jacob

EHJ

 

Auteur : Agnes Boucher
Titre : Ne crie jamais Victoire
Format MOBI

 

4eme de couverture : 

La presqu’île du Cotentin.Ses jolis petits ports, ses falaises abruptes, ses plages de sable fin et blond. La mer à perte de vue.Et aussi ses criques retirées où l’on retrouve des cadavres inattendus, ses rochers majestueux recelant des secrets inavoués, parce qu’inavouables.La Normandie profonde, où le commissaire Agnelli et l’un de ses équipiers doivent se rendre en toute urgence sur ordre du ministre de l’Intérieur.Les gendarmes locaux se réjouissent mollement d’être contraints de les accueillir pour leur céder la direction de l’enquête.Les deux policiers vont pourtant les convaincre de les aider, conscients qu’ils ne seront jamais trop nombreux pour démêler le fond de l’affaire et plonger dans un écheveau inextricable de rancunes haineuses et de jalousies familiales.Car vaincre les réticences des autochtones à raconter les méfaits du passé et tenter de stopper dans sa course folle un tueur assoiffé de vengeance ne sera pas une partie de plaisir !

 

Résumé et avis :

Nous retrouvons dans cet épisode Le commissaire Agnelli, au coeur du Cotentin, qui va devoir faire copain-copain avec la gendarmerie. Il est appelé de toute urgence sur demande du ministre de l’intérieur lui-même, car on le sait être le meilleur.
Le corps d’un mort est retrouvé sur un rocher, et semble avoir été émasculé. Au cours de son enquête, les découvertes vont s’enchaîner et le commissaire va vite déchanter en découvrant d’autres corps.

Dans ce nouveau roman, on retrouve bien le thème du thriller / enquêtes policières avec des passages assez sanglant, et c’est tout ce que j’aime. On retrouve aussi le commissaire tel qu’on le connaissait déjà un peu : un commissaire séducteur qui à connu plusieurs femmes mais dont il aimerait cacher les aventures, mais c’est mal connaitre Nottier.

On va vivre les joies et les haines des habitants, avec les éternelles histoires familiales avec les rancunes de chacun.

J’ai eu un vrai plaisir à lire ce lire, que j’ai presque plus aimé que le précédent (cul de sac). Je dois dire que c’est toujours un plaisir de lire un roman de Agnès Boucher.

Notez dans vos agendas la sortie est prévue la semaine prochaine.