Archives de la catégorie ‘Jeunesse’

Ce qui nous oppose

Publié: 18 juin 2017 dans Jeunesse, Roman

35171535

Le Canapé des Indés

 

Ce roman est une lecture commune avec toute l’équipe du groupe  Le canapé des Indés qui est composé de

SamKing49 / La Bouquineuse / Julie Tulis / Tony Perraut

 

 

Auteur : Nina Frey
Titre : Ce qui nous oppose
ISBN : 978-1544797977

Nina Frey

 

Parisienne, auteur de « Charlie, 17 ans : sous la vague Charlie Hebdo » qui a reçu le Prix du Meilleur Roman Indé 2017 – coup de coeur de la rédaction Fast Frame.

Toujours à guetter ces thèmes – l’espoir, la liberté, la différence – je glisse toujours un peu de moi dans mes personnages, même si ils sont tous uniques, et surtout… Libres. D’ailleurs, c’est généralement eux qui prennent le contrôle de mes histoires.

 

 

 

4eme de couverture : 

POUR ELLE, LA NORMALITE EST UN CRIME. POUR LUI, SON SEUL ESPOIR DE LIBERTE

« Sale Freak » ! Si pour Tina c’est un compliment, pour Max c’est un combat quotidien.
Tout oppose Max et Tina sauf une toute petite chose : le regard des autres, celui qui donne confiance comme il peut détruire.
Tina a fui sa famille pour vivre dans un squat parisien, tandis que Max tente de recoller les morceaux après un grave accident.
Face à l’angoisse du passé et la violence du quotidien, seront-ils capables, l’un avec l’autre, l’un contre l’autre, d’avancer ?

Ce qui nous oppose est le roman d’une jeunesse en quête d’existence, de liberté, et de reconstruction. Une quête en dehors des limites mais surtout, au cœur de l’identité.

 

 

Retrouvez toute l’equipe le 1er juillet à partir de 18h sur Youtube pour en discuter en presence de Nina Frey

 

 

Mon Résumé et Avis :

Je dois dire que j’ai eu énormément de mal a rentrer dans le livre même si le temps que j’ai mis pour le lire reste dans la norme de la plupart des livre que je lis : à savoir une semaine. Le fait que ce soit pas mon genre de lecture préférée, y joue peut-être un peu.

Dans ce livre on va côtoyer plusieurs personnages, cependant nous allons suivre le parcours de 2 personnages principaux : Tina, surnommée également Sixtine et Max.

C’est ressenti que Tina est un fille qui essaye de se sortir d’une vie assez compliquée et loin d’être facile. Elle vis dans un squat avec des personnes qui sont devenus ses amis.

Max, quant a lui, essaye de se remettre d’un accident, et dois suivre un traitement. La presence de Sixtine l’aide a suivre son traitement et a relevé la tete. Il vit avec sa mère.

Connaissant le parcours de Sixtine et de Max, on est en droit de se demander si ils vont réussir a construire quelque-chose ensemble.

 

Je ne peu pas dire que je ressorte de cette lecture comblé, mais encore une fois, le fait que j’ai eu du mal a rentrer dedans joue énormément. A partir du moment ou j’ai pris gout à la lecture, je suis resté dedans sans difficulté.

N’hésitez pas à écouter mon avis lors du live YouTube le 1er juillet prochain.

Le chapeau de tetragonie

Publié: 25 février 2017 dans Jeunesse

Couverture Le chapeau de Tétragonie

Livre Offert par Lecteurs.com en partenariat avec les editions  Seuil

Résultats de recherche d'images pour « lecteurs.com »                Résultats de recherche d'images pour « seuil jeunesse »

Auteur : Benoit Fourchard
Titre : Le chapeau de Tetragonie
Edition Seuil Jeunesse

 

4eme de couverture : 

Henri est un jeune collégien très timide, mal à l’aise parmi ses pairs et fasciné par une belle rousse aux yeux verts à laquelle il n’ose demander son prénom. Un matin, alors qu’il se rend au collège, il trouve un chapeau abandonné au milieu de la chaussée. Et la jolie rousse, qui passait par là, lui susurre : « Si tu trouves à qui appartient ce chapeau, je te dirais comment je m’appelle… » Il se trouve que ce chapeau vient de Tétragonie, un pays très étrange où les songes ont souvent plus de réalité que la réalité elle-même. Et voici notre timide héros parti pour une drôle d’aventure où l’on découvrira, entre autre, un contrôleur obsessionnel et moustachu, un château qui renferme de longs couloirs pleins de portes de placards, un garçon se prenant pour un dromadaire, un fleuve rempli de crocodiles, un cabaret aux velours rouges, son présentateur minuscule et sa fanfare déglinguée et plein d’autres choses encore…
Et à la fin, qui sait, peut-être connaîtra-t-on le prénom de la jolie rousse…

 

Mon résumé

Il s’agit d’un livre dédié à la jeunesse et il se lit particulièrement bien. Je n’ai eu aucun mal à le lire. La lecture est agréable et les pages s’envolent sans que l’on s’en rende compte. Henri est fils de menuisier et collégien de son état. Timide mais éperdument amoureux d’une belle rousse . Un jour en se rendant au collège il trouve par terre un chapeau. La fille dont il est amoureux et dont il ne connait même pas le prénom lui fait une promesse : « Si tu rends le chapeau à son propriétaire je te dirais mon prénom ».

Ni une, ni deux ! Henri est bien décidé à tenir l’engagement et s’en va à la recherche du propriétaire du chapeau. Il va commencer par allez voir le responsable du rayon chapeau du grand magasin situé en face de l’endroit où il a trouvé le chapeau. Là,  il apprend que le chapeau à été confectionné par un chapelier de…Tétragonie !!! Tétragonie ? Est-ce qu’on se moquerait de lui, en voulant lui faire une blague ? Soit ! Il poursuit sa quête et va jusqu’à la gare afin de demander un billet pour cette contrée qu’il ne connait absolument pas. Henri est surpris qu’on lui donne un billet, mais prend le train et va poursuivre sa mission jusqu’au bout.

 

Mon avis

Un très bon roman jeunesse que j’ai pris plaisir à lire. Roman jeunesse ne veut pas dire que en tant que fan de polar / thriller je me rabaisse loin de là. Tout bon lecteur qui se respecte est capable de lire tous les genres littéraires, du classique en passant par le polar ou la jeunesse.

Pour résumé, je verrai bien ce livre parmi les livres qu’on croise dans les vitrines des libraires ou en tête de gondoles parmi les best- sellers.


On aime, on vous fait gagner ! Le Prix Gulli Du Roman 2016

Livre obtenu par Lecteurs.com que je remercie

Auteur : Pascal Prévot
Titre : Théo, chasseur de baignoires en Laponie
ISBN : 9782812610615
127 pages

Résumé : 

Théo est dispensé de classe par son père pour trois semaines (au moins) car il l’emmène à la chasse à la baignoire en Laponie ! En effet, le Comte Krolock Van Rujn a une baignoire sauvage qui effraie toute le monde dans son château de Kreujilweck-Potam. Il espère que le grand chasseur de baignoire qu’est le père de Théo va vite la capturer !

Son père est le meilleur chasseur de baignoire connu, il a chassé en Argentine, dans le désert de Gobi ou encore en Antarctique. Théo par contre est un peu effrayé car s’il a déjà chassé des bidets ou des lavabos, il n’a jamais réellement chassé la baignoire de toute sa vie. Il va devoir le faire car Élisa, qui vit dans le château, lui plaît beaucoup et ne veut pas la décevoir. Alors il prend son courage à deux mains et parcourt le château dans les tous sens pour attraper cette satanée baignoire. D’ailleurs Théo va vite faire la conquête d’Élisa, qui va vouloir elle aussi chasser ces baignoires.

Les baignoires qui retournent à l’état sauvage sont les pires car elles n’ont plus « confiance en personne » et même si elles ont des « raisonnements de tuyauterie », leur chasse n’en sera que plus difficile !

 

Mon avis : 

Un bon petit roman jeunesse, qui se lit plutôt bien. c’est un roman éclatant et complètement déjanté, de ce père qui en fait toujours un peu trop, du matériel trop sophistiqué, des gouttes d’eau et autres animaux marins qui se volatilisent allègrement dans le château.

Dragon de glace

Publié: 25 décembre 2015 dans Fantastique, Jeunesse
Tags:,

Afficher l'image d'origine

Auteur : George R.R Martin
Titre : Dragon de glace
124 pages

Afficher l'image d'origineGeorge Raymond Richard Martin est un écrivain américain de science-fiction et de fantasy, ainsi qu’un scénariste et un producteur.
Dans les années 1980, il a travaillé pour la télévision comme scénariste pour plusieurs séries dont certaines de science-fiction. Une de ses nouvelles fut adaptée au cinéma pour le film Nightflyers. Il a également été journaliste ainsi que professeur de journalisme et superviseur de tournois d’échecs.

 

 

4eme de couverture

« D’un blanc cristallin, ce blanc dur et froid, presque bleu, le dragon de glace était couvert de givre ; quand il se déplaçait, sa peau se craquelait telle la croûte de neige sous les bottes d’un marcheur et des paillettes de glace en tombaient. Il avait des yeux clairs, profonds, glacés. Il avait des glaçons pour dents, trois rangées de lances inégales, blanches dans la caverne bleue de sa bouche.
S’il battait des ailes, la bise se levait, la neige voltigeait, tourbillonnait, le monde se recroquevillait, frissonnait. S’il ouvrait sa vaste gueule pour souffler, il n’en jaillissait pas le feu à la puanteur sulfureuse des dragons inférieurs. La dragon de glace soufflait du froid. »

Auteur du fabuleux cycle du Trône de Fer, George R. R. Martin nous prouve à travers les quatre nouvelles de ce recueil qu’il est aussi bon romancier que noveliste. Il sait tisser des intrigues passionnantes et des personnages puissants, aussi attirants qu’inquiétants.

 

Résumé

On découvre Adara, une petite fille pas comme les autres puisqu’elle se complet dans le froid et notamment sa meilleure représentante, une créature craint par tous  : le dragon de glace.

Différente des autres, elle est aussi rejetée par ces pairs et trouve donc réconfort et compagnie auprès des lézards de glace .

A mesure que l’hiver devient plus rude et dure, les habitants de la contrée commencent à croire que ce sont les dragons de glace qui sont responsables de l’hiver, et qu’il vaudrait peut-être mieux s’en débarrasser pour retrouver enfin le printemps… Lorsque la guerre éclate, ce sera l’occasion pour Adara d’en apprendre plus sur ces créatures magiques que sont les dragons de glace.

 

Mon avis

Un très beau conte destiné principalement a la jeunesse. Facile et très rapide a lire.  De nombreuses et très belles illustrations.