Archives de la catégorie ‘Auto-édition’


Auteur : Pierre-etienne Bram
Titre : L’interphone ne fonctionne toujours pas
ISBN: 978-2-36538-556-5
259 pages – Edition Rebelle

 

4eme de couverture

« Hola je m’appelle Celia ». Il y a 300 jours, déjà, c’est avec ces mots que j’étais tombé sous le charme de cette belle Argentine, rencontrée sur Meetic. Sa voix n’avait fait que confirmer mon attirance pour elle. Pourtant, nous ne nous étions toujours pas rencontré… J’avais commencé à douter sérieusement de la réalité de son existence vu qu’aucun de nos rdv IRL n’avaient abouti. « Elle est bien réelle et belle comme sur ses photos » m’avait rassuré Caroline, une amie qui, avec son mari, l’avaient rencontrée. Comment expliquer alors son refus perpétuel de concrétiser notre amour ? Tant d’énergie et de temps peut-être perdu, je désespérais de la tenir un jour dans mes bras. Mais en persévérant, on arrive à tout…

 

 

Mon résumé

On avait laissé notre protagoniste alors qu’il n’avait encore pas pu rencontrer Celia. On commence ce 2e tome à un peu moins de un an du premier contact sur meetic. Il va tout faire pour pouvoir concrétiser cette rencontre, rencontre dont son entourage lui recommande de laisser tomber et de passer à autre chose. Elle va commencer sérieusement à empiéter sur sa vie professionnelle.

Par amour il va faire l’impensable : Jouer un jeu de piste dans les rues de la capitale à plus de 9h du soir et ce pendant 2-3 heures, acheter des billets d’avion pour Venise pour partir un weekend en amoureux,…..

Son amie Caroline le soutient au maximum dans toutes les actions qu’il mène pour Celia. Elle sait qu’il la mérite, c’est une belle fille, elle s’en est elle-même fait une amie. Mais alors pourquoi caroline arrive a la voir et ce, à plusieurs reprises , alors que lui ne l’a pas encore rencontrer, a part en photo ?

 

Mon avis

Pour avoir lui les 2 volets de cette histoire, cela ressemble grandement à une histoire vécue, après je peux me tromper. On se demande vraiment comment cet homme qui semble avoir une belle carrière, parvient a supporter une fille qui le balade pendant près de 3 ans et que ça ne semble pas le déranger plus que ça. Certes il le fait comprendre a Celia a plusieurs reprises mais cela finir par être oublié ensuite. Peut-être es-ce une morale a retenir dans toute cette histoire. Ne pas s’attacher lorsqu’on sait que l’histoire ne marchera pas. En résumé je pense que ces 2 romans mérite d’être mis sur le devant de la scène et devraient être publier a grande échelle comme tout bon Best-seller.

 

Publicités

Secrets Mortels

Publié: 19 avril 2017 par lecturedesam dans Auto-édition

Résultat de recherche d'images pour "Secrets Mortels"

Auteur : Sam Carda
Titre : Secrets Mortels
ISBN :B00XC7U01M
Format Kindle –  Autoedité

 

Sam Carda

Nationalité : Belgique
Sam Carda est un auteur auto-publié sur la plateforme Amazon.

A son actif, quatre romans:
« Melissa » – publié en janvier 2015
« Secrets Mortels – Saison 1 » publié en juin 2015.
« Secrets Mortels – Saison 2 »
« Secrets Mortels – Saison 3 »
Une version intégrale de secrets mortels est également disponible.
Un cinquième roman est en cours d’écriture. sortie prévue fin 2017

 

 

4eme de couverture : 

Parfois, un secret trop bien gardé peut coûter cher…

Qui oserait pénétrer dans le ‘Domaine des Fontaines’, prestigieuse résidence de la plus puissante et influente famille de Bordeaux ?
Enora Visconti, propriétaire des lieux depuis toujours, met un point d’honneur à sauver la réputation de sa famille et à garder son image de femme froide intacte.

Mais lorsque sa gouvernante Amélie Beaufort  est retrouvée morte dans le jardin, tout bascule.
Accident ? Meurtre ?
La réputation des Visconti est ternie, leur nom est cité dans tous les journaux, la production de leur illustre vin diminue.

Quentin Marina, jeune journaliste ambitieux décide de mener l’enquête afin de dévoiler tous leurs secrets.
Mais tout ne se passe pas comme prévu. Un secret en cache souvent un autre.
La mort frappe à nouveau; elle est encore plus cruelle, plus inattendue, plus spectaculaire !

« Secrets Mortels » est une saga suspense en trois parties.
Dans cette première saison, entrez dans le domaine des Visconti, découvrez qui a tué Amélie Beaufort.
Trouvez la vérité, elle vous surprendra !

Les secrets, n’en ayez aucun, sinon ils vous tueront !

 

Mon avis : 

Ce roman m’a été gracieusement offert par l’auteur que je remercie.  C’est assez par hasard que j’ai decouvert cet auteur au cours de mes navigations sur twitter et j’avoue ne pas être déçu.

Des le départ les fondations sont posées : On entre dans le domaine des fontaines ou un drame s’est récemment déroulé, la gouvernante à été tuée, en tout cas on sait de suite qu’elle est morte. Quentin, Journaliste en devenir, cherche a faire un article sur le domaine et va réussir à se faire engager comme aide cuisinier.

Vinciane, qui, on l’apprendra assez vite, est ni plus ni moins que la mère de Quentin, va quant à elle se faire engager au poste de….gouvernante. Bah oui ! Il faut bien remplacer Amélie.

On va faire la connaissance avec plusieurs personnages, qui vont se révéler être hypocrites et leurs seules raisons de vivre n’est autre que : l’argent bien sur !!!

Sam Carda réussit a trouver les mots pour qu’on pense avoir trouver le responsable et finalement  ? Bah non c’est pas lui, c’est pas elle non plus ! Bizarre ! L’épilogue est plus que surprenante, on fait connaissance avec une personne, qu’on ne s’attendait pas du tout mais bon si vous voulez savoir ou je veux en venir, il n’y a qu’une solution : Ouvrir la première page et découvrir comme moi cette saga qui s’annonce pleine de rebondissements.

CHATSWORTH CREEK

Publié: 17 août 2016 par lecturedesam dans Auto-édition, Exclusivités, Psychologie, Sentimental

Afficher l'image d'origine

Auteur : Chris Loseus
Titre : CHATSWORTH CREEK
ASIN :B01F18XGLK
Format Kindle

 

4eme de couverture

La vie sourit enfin à Jack Sanders, écrivain sans succès, lorsqu’on l’appelle pour remplacer au pied levé un auteur de best-sellers dans le plus grand talk-show américain. Il y rencontre Janice Woon, championne de ski au palmarès international.
Très vite, une belle histoire d’amour va naître entre eux, les tabloïdes du monde entier s’en emparent et Jack devient le romancier à succès qu’il rêvait d’être.
Mais en s’installant à Chatsworth Creek, dans une vieille maison surplombant la ville quelque temps après la retraite sportive de Janice, Jack voit la frontière entre ses écrits et le monde réel se réduire pour mettre en danger ce qu’il a de plus cher au monde : son amour pour Janice.

Retours Blogs littéraires:
Evadez moi:
A mi-chemin entre Guillaume Musso et Stephen King, Chris LOSEUS a su créer son style et vous transporte lentement mais surement vers un roman fantastique avec des scènes époustouflantes de réalisme.
Un roman à ne pas rater cette année !

 

Résumé / Avis

JAck est écrivain, elle, est sportive. Ils trouvent que leur vie professionnelle les surmènent et n’ont plus de temps a eux. Ils décident de quitter New York pour s’installer dans une maison a Chatsworth Creek. Tout se passe bien au départ, puis assez vite on sent que Jack change et semble obnubilée par l’écriture de son livre, au point qu’il s’éloigne petit a petit de sa femme.

J’ai bien aimé l’histoire, cependant j’ai eu l’impression a certains moment de me traîner dans l’histoire, un grand plat. Heureusement a la fin ça s’accélère un peu. Ça m’a fait du bien de changer un peu de registre, c’est d’ailleurs ce que j’essaye de faire de temps en temps pour couper un peu avec les thrillers.

Les forets d’acora

Publié: 12 juin 2016 par lecturedesam dans Auto-édition, Science fiction
Tags:, , ,

30369618

 

Auteur : Thomas Clearlake
Titre : Les forets d’acora
ISBN : 979-10-236-0159-6
250 pages  – EPUB

 

4eme de couverture

Dans un futur très lointain, aux confins de l’univers, à des milliers de cycles-lumière de notre galaxie…l’Homme, l’un des premiers colons intergalactique, a porté la semence de notre civilisation sur des planètes fertiles, au cœur de systèmes habités, où il est maintenant une espèce intelligente parmi une multitudes d’autres…
Dans cet univers infiniment vaste, certaines galaxies et systèmes tentent de s’organiser, de trouver une harmonie commune… ailleurs, la technologie sur développée, la matière artificielle, les systèmes méta-évolutifs, ont corrompu l’évolution naturelle. L’éternelle soif de pouvoir a érigé des Empires intergalactiques qui sèment le chaos et dictent leurs lois à des civilisations soumises…dans d’autres régions intersidérales encore, des formes de vies primitives luttent pour leur survie…
À travers l’espace, depuis la nuit des temps, un Ordre bienveillant œuvre dans le plus grand secret au maintien de l’équilibre et à l’unification du Cosmos.
Mon nom est Jaadhur. Je suis un descendant humain…et je suis devenu Ujhaï, une Sentinelle de Vijā Saati, l’Alliance universelle secrète.
Ceci est l’histoire de ma vie, mais c’est aussi et surtout celle d’une quête dont dépendra l’avenir de notre Univers.

 

Mon avis

Je n’en ai pas l’habitude mais mon avis sera assez bref.

Je pensais a une belle découverte mais j’ai été bien déçu. Le fait de lire un livre et devoir a tout bout de champ faire appel a un lexique en fin d’ouvrage me rebute beaucoup. Du coup beaucoup trop de termes trop techniques. De même les noms des personnages m’ont déstabilisé.

L’un des points positifs que j’ai apprécié, ce sont les passages de combats.

Cela dit l’histoire est bien pour un roman de science fiction. Apres tout peut etre aussi que le genre de livre ne me correspond pas après tout.


Afficher l'image d'origine

Auteur : Mickael Paitel
Titre : L’amour ne s’attrape pas au lasso
ISBN : 978-1530308354
176 pages – Amazon

 

4eme de couverture

Germain, un jeune homme au physique agréable, manie l’humour pour masquer sa timidité, son manque de certitudes et d’amour propre. Sa quête d’idéal féminin, se heurtera-t-elle au mur des désillusions ? Est-il, malgré un visage qui fait bonne figure, aussi loyal qu’il y paraît ? Trouvera-t-il un cœur à prendre qui soit compatible, ou forcera-t-il le destin ?

 

Mon resumé

Germain, est chauffeur routier pour une société équarrissage situé a Plouescat . Un jour, alors qui va pour rentrer chez lui apres le boulot, il va se faire rentrer dedans par une femme, au volant d’une alfa… tiens donc ! comme la sienne.Il vont donc faire un constat a l’amiable.

Un fois rentré chez lui, il lui vient l’envie de rappeler celle avec qui il a établit le constat, Francesca Calciata, et de fil en aiguille il va sympathiser et finir par sortir avec elle.

Au bout de quelques temps, il va vite comprendre que Francesca, n’est peut-être pas celle qu’il croyait qu’elle soit.

 

Mon avis :

J’ai trouvé que la relation entre Germain et Francesca arrive un peu trop vite, elle est annoncée comme une évidence. J’aurais plutôt vu cette relation arriver au fur et a mesure de l’histoire, en même temps j’ai un peu ressenti cette Francesca comme une « allumeuse ».

Est-ce que l’auteur voudrait faire passer le message que s’agissant d’une italienne alors forcement….

En tout cas, j’ai bien apprécié cette histoire. Je n’étais pas habitué par ce genre d’histoire de la part de Mickael Paitel mais au final je ne suis pas déçu.


kaczmarek

 

Auteur : Gisele Kaczmarek
Titre : Les sentiers du hasard
ISBN :  978-2-9542999-4-5
154 pages – format PDF

 

Il y a quelque temps j’avais proposé de faire une chronique pour des oeuvres d’auteurs auto-edité et c’est pourquoi de temps en temps il m’arrive de lire des ouvrages d’auteur peu ou pas connu. La plupart du temps j’en ressors plus que satisfait et c’est pas pour déplaire a l’auteur.

Aussi, aujourd’hui je commence le recueil de nouvelles de Gisèle Kaczmarek, que celle-ci m’a gracieusement envoyé 😉

 

Mon résumé : 

  • Au bord du Loch : J’ai déjà eu un sentiment de déjà vu en me rendant dans un endroit inconnu, ou avoir déjà rencontré une personne , qui pourtant je ne connait pas. C’est l’effet que j’ai eu en lisant cette nouvelle.
  • Le train : Au vu de la lecture de cette nouvelle, je considére qu’on ne doit pas applaudir un miracle sur la foi d’un pressentiment. On a évité une catastrophe et c’est tant mieux, on a pas besoin de recevoir une médaille. C’est du moins mon sentiment, et je pense que ce doit également être celui de l’auteure.
  • Expedition en Egypte : Une petite histoire policière qui se déroule au sein de la vallée des rois, en Egypte. J’ai trouvé dommage le fait qu’on devine rapidement, la personne a accuser, un peu plus de suspense, aurait pu être un plus.
  • Le panier : Ca doit être la nouvelle à laquelle j’ai le moins accroché mais ca n’engage que moi.
  • Soir d’été : Belle histoire romantique, ou la fille se trouve tous les défauts du monde, mais qui finalement réussi, contre toutes attentes, a diner aux chandelles, avec un parfait inconnu.
  • Secret defense : Histoire policière, mais on peut aisément le deviner de par le titre. On y raconte l’histoire d’un homme retrouvé mort dans son lit, alors qu’il est sensé être mort au combat, 3 jours plus tot.Usurpation d’identité ? Vengeance ? C’est ce que devra découvrir la brigade de gendarmerie qui est sur l’enquête.
  • A l’ombre des moaï : Ca doit etre la nouvelle la plus longue du recueil, mais j’ai bien aimé cette histoire ou il est question de 2 femmes qui « perdent » leur maris sur l’ile de paques. On aurait presque du mal a croire qu’on puisse perdre une personne sur une ile, et pourtant…

 

Mon avis

Bon recueil de nouvelles qui ne se cantonne pas a un seul theme mais en mêlent plusieurs et ca permet de voir d’autres chose et ca annonce de belles decouvertes.

Pour ceux que ca interesse de decouvrir l’auteur :