Archives de 2 septembre 2018


 

 

 

 

 

NetGalley

 

 

 

Merci à NetGalley et a Xo Editions  pour leur confiance sans qui cette chronique ne serait peut-être pas possible.

 

Auteur : Cai Jun
Titre : La rivière de l’oubli
ISBN: 978-2-37448-061-9
Format numérique – 438 pages – Xo Editions
Date de parution : 13 septembre 2018

 

4eme de couverture

Surnommé « le Stephen King chinois », Cai Jun a 40 ans et vit à Shanghai. Ses romans se sont vendus  à plus de 13 millions d’exemplaires.

Chine du Nord, juin 1995. Shen Ming, jeune et brillant professeur, est suspecté d’avoir assassiné une lycéenne, quelques jours après, il est poignardé près de l’école, dans une usine désaffectée. Neuf ans plus tard, le mystère s’épaissit. Les présumés meurtriers du professeur sont envoyés, eux aussi, au royaume des morts.

La rumeur se répand alors : et si Shen Ming avait traversé la rivière de l’oubli pour se réincarner et se venger ?

Maître du suspense, Cai Jun nous réserve un final stupéfiant.

Il signe un thriller aux confins du réel, tout en brossant un portrait saisissant de la Chine d’aujourd’hui.

La Rivière de l’Oubli est le roman de la vie après la mort, de la vengeance parfaite, mais aussi de cette lueur qui, toujours, finit par transpercer l’obscurité.

Publicités