L’orange sanguine

Publié: 13 juillet 2017 par lecturedesam dans Thriller
Tags:,

L’orange sanguine eBook par Laurent Fréour

 

Auteur : Laurent Fréour
Titre : L’orange sanguine
ISBN : 9782376100201
Ebook – Incartade(s) Éditions, janvier 2017
Lecture sur application kobo

Laurent Fréour - Dédicace Librairie Durance le 19 fév 2016

Né à Nantes en 1960, Laurent Fréour est marié et a 4 enfants.
Embauché dans une imprimerie juste après le baccalauréat, il y travaillera en 3 huit durant 6 ans avant d’entrer à France Télécom en 1986.
Très vite il deviendra manager d’équipes de téléconseillers puis responsable de plateaux téléphoniques.
En 2005, il est recruté à l’île de La Réunion comme responsable de centre d’appel.
Profondément marqué par la crise sociale qu’a connu l’opérateur télécoms dans les années 2006/2009, témoin du mal être et de la souffrance de certains collaborateurs, l’écriture de « L’orange sanguine » débute en 2010.

C’est sous la forme d’un thriller que le roman est finalement publié le 15 décembre 2015.

 

 

4eme de couverture :

Le capitaine s’approcha du corps qui gisait sur le côté. Il s’agissait d’un homme d’une trentaine d’années, très blanc, à l’apparence presque albinos. Visiblement, sa tête avait heurté le coin d’un bureau. Au-dessus de celui-ci se trouvait une mezzanine qui semblait desservir des locaux au premier étage du bâtiment. Une de ses jambes était repliée d’une étrange manière sous sa hanche. Du sang avait coulé de sa bouche et de ses oreilles. Une coupe de fruits exotiques, sans doute posée sur le bord du bureau, avait basculé. Une orange se trouvait tout contre sa joue dans une flaque de sang séché.

Qui a tué Landry Hammerer, directeur FRTcom à La Réunion, craint et haï par beaucoup ? Sa femme ? Un collaborateur ? Un de ses patrons, tous exaspérés par cet être maléfique ?
Le capitaine Jean-Pierre Vidal, coureur de fond et adepte du Grand Raid réunionnais, mène l’enquête.

 

Résumé :

Je me suis d’abord demander pourquoi : L’orange sanguine  ! Soit on repere bien les liens de la scène de crime, soit comme moi on attend la toute dernière fin, pour comprendre l’explication de cette orange sanguine (qui selon moi aurait pu être un tout autre fruit).

Le directeur régional, Landry Hammerer, est retrouvé, baignant dans une mare de sang devant le bureau des hôtesses d’accueil de la société FRTcom. Le capitaine J.-P.V, autrement nommé Jean-Pierre Vidal, est prié par le  commissaire, de prendre en charge cette enquête.

Le capitaine va vite comprendre que tout les potentiels suspects, semblent tout ignorer des circonstances du décès du directeur. Tout ce qu’il sait au moment ou débute l’enquête, est que le directeur ne semblait pas être une personne très appréciée du personnel.

 

Trailer par l’auteur lui-même : 

 

 

Mon avis :

En faisant quelques recherches peu avant l’achat (sur la boutique kobo), j’ai appris qu’il s’agissait du premier roman de l’auteur, et qu’il a été responsable d’un centre d’appel, bien connu, et qu’il a exercé à la réunion. Il s’agit la de plusieurs points qui ont fait peser la balancer pour que je me le procure et que je savoure chaque morceaux de cette orange sanguine. Un vrai pur jus d’agrumes 😉

Publicités
commentaires

A vos plumes !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s