Terminus Elicius

Publié: 28 mai 2017 dans Thriller
Tags:,

Résultat de recherche d'images

 

Auteur : Karine Giebel
Titre : Terminus Elicius
ISBN : 978-2714475022
Edition Belfond

 

4eme de couverture : 

Toujours le même trajet. Istres-Marseille. Marseille-Istres. Sa mère, son travail. La vie de Jeanne est en transit. Elle la contemple en passager. Une lettre suffira à faire dérailler cette existence morose : « Vous êtes si belle, Jeanne. » Glissée entre deux banquettes, elle l’attendait. Une déclaration. D’amour. De guerre. Car l’homme de ses rêves est un monstre, un tueur sans pitié. Elle sera sa confidente, son épaule.
Il sera son âme sœur, son dilemme. Le terminus de ses cauchemars… « Ma chère Jeanne, J’aimerais que vous m’aimiez comme je vous aime. Mais, pour m’aimer, il vous faut me connaître. Savoir ce que je suis… Certains diront un monstre. D’autres chercheront des explications lointaines, surgies de mon passé. Beaucoup jugeront, condamneront. Mais qui comprendra vraiment ? Vous, je l’espère. Hier soir, j’étais avec une autre femme que vous.
Mais je ne suis pas resté longtemps avec elle. Juste le temps de la tuer… »

 

 

Mon résumé :

J’ai acheté cet exemplaire qui se révèle désormais unique, au salon du livre de paris. J’en ai bien sur profité pour le faire dédicacer.

Lorsque je l’ai commencé je ne pensais pas du tout a ce genre d’histoire et pour tout dire, je pensais que j’allais m’ennuyer sévère et loin s’en faut. J’ai lui le livre en 24 heures, autant dire que je me suis pas ennuyé un seul instant !

Jeanne, est une secrétaire qui travaille dans un commissariat marseillais. Elle fait le trajet domicile-travail tout les jours par le TER Istres- Marseille. Un jour, alors qu’elle s’assoit a sa place habituel elle trouve une enveloppe coincé à coté de son siège.  Est-ce une déclaration d’amour, c’est tout du moins ce a quoi elle songe.

Alors que Jeanne, ne songe qu’a un bel amour, son patron, lui continue de s’arracher les chemins sur une enquête qui n’a ni queue ni tete. L’enquête semble piétiner et les indices semblent être une chose rare.

Et si les deux éléments étaient liés. Ne devrait(-elle pas en parler a son patron ? Non, il ne cherche après tout qu’a se venger ! Se venger ? de quoi ?

 

Mon avis : 

Lorsque je lis un livre, j’aime bien parfois en savoir plus sur l’auteur. Ce livre est le premier ouvrage de Karine Giebel. J’ai adoré ce livre et je vous le recommande vivement. Il se lit avec une telle facilité qu’on ne se rend pas compte qu’on est deja à la fin du livre.

Publicités
commentaires

A vos plumes !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s