Les monstres

Publié: 9 avril 2017 dans Thriller

Couverture Les monstres

 

Auteur : Lauren Beukes
Titre : Les monstres
ISBN : 978-2-266-26775-5
608 pages
Format Papier –  Edition Pocket

 

 

Lauren Beukes, née le 5 juin 1976 à Johannesburg en Afrique du Sud, est une romancière sud-africaine de science-fiction et de fantasy. Elle a obtenu le prix Arthur C. Clarke 2011 pour Zoo City puis le prix British Fantasy 2014 pour Les Lumineuses.

 

Les monstres à été édité aux Editions Presses de la cité en 2015.

 

 

4eme de couverture

Depuis qu’elle travaille à Detroit, département des Homicides, l’inspectrice Gabriella Versado ne s’était jamais trouvée face à une telle monstruosité : un jeune garçon mutilé, le haut de son corps mêlé aux membres inférieurs d’un cerf. Profondément remuée, Gabi se lance à la recherche du macabre sculpteur.
Pendant ce temps, sa fille, Layla, qu’elle délaisse trop souvent, se met en tête de débusquer des pervers sur Internet avec sa meilleure amie. Sa mère ne se doute pas un instant que l’adolescente est à deux doigts de tomber entre les mains du psychopathe, un fou qui se rêve artiste…

Resumé et avis sur le livre : 
 La police de Detroit vient de découvrir le corps mutilé d’un jeune garçon, un melange entre reste de corps humain avec ce qui ressemble à des restes de cerfs. L’inspectrice Gabriella Versado, chargée de l’enquête, est horrifiée par tant de perversité, délaissant malgré elle sa fille de seize ans, Layla, une adolescente solitaire et mal dans sa peau, qui va également occuper son temps libre de façon irréfléchie, en traquant les prédateurs sexuels sur le net. D’autres personnages vont faire leur apparition, dont Jonno, un pauvre type en quête de scoop pour son blog, ou Clayton Broom, au profil psychologique particulièrement instable.
Personnellement j’ai trouvé ce roman mal construit. J’ai eu un peu l’impression de sauter du coq à l’âne. Avec constamment des flashs backs dont on se passerait bien. Soit, on est contraint de passer de la mère à la fille mais quant même. Pour suivre l’histoire faut s’accrocher, en tout cas il m’a pas emballé plus que ca.
Pour cloturer je dirais que j’ai perdu mon temps sur près de 600 pages. Je mets donc une seule étoile.
Publicités
commentaires

A vos plumes !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s