La cave

Publié: 8 avril 2017 dans Thriller

La cave

Auteur : Natasha Preston
Titre : La cave
ISBN : 978-2-01625466-0
Format Kindle –  Edition Hachette Roman

offert par NetGalley

Résultat de recherche d'images

 

 

 

 

 

 

 

 

4eme de couverture : 

Imaginez une maison comme n’importe quelle autre. Dedans, une pièce. Dans cette pièce, une armoire. Derrière cette armoire, une porte. Au-delà de cette porte, des escaliers. Et en bas, une cave. Une cave où sont séquestrées trois filles, Rose, Iris et Violette, soumises à la folie maniaque et meurtrière d’un homme : Trèfle.Dans une autre maison, dans une ville où il ne se passe jamais rien, Summer mène une vie parfaitement banale. Elle a des parents, un frère, des copines, un petit ami. Mais un soir, sa route croise celle de Trèfle, et Summer ne rentre pas chez elle. Elle se retrouve enfermée dans une cave en compagnie des autres filles et rebaptisée Lilas. Mais contrairement aux autres filles, elle n’est pas prête à accepter son sort jusqu’à faner et dépérir…

 

Mon résumé

Tout commence par un enlèvement. L’enlèvement de Summer par un homme qu’on suppose de 30-35 ans. Le plus important n’est pas tant le rapt mais plutôt le calvaire que cette jeune adolescente de 14 ans va subir, ainsi que trois autres filles emprisonnées au fond d’une cave.

On découvre que leur tortionnaire se fait surnommer Trèfle, Pourquoi trèfle alors la  c’est le mystère. Les filles, elles, ont été renommées de nom de fleurs : Rose, Iris et Violette.

Quand on découvre le comportement de Rose, on a presque du mal a imaginer qu’elle ai été enlevée tant elle semble se mettre du coté de Tréfle, alors que Summer, qui s’appelle désormais Lilas, n’est pas prête à accepter son sort. Elle veux s’enfuir, mais  bon, au fond d’une cave et enfermée, que peut-elle faire ? Surtout que ses compagnes de galère ne semblent pas très coopératives pour tenter de fuir.

 

Mon avis

J’ai adoré ce thriller, qui est très prenant. Quand on sait ce que doivent endurer ces adolescents qui semblent être de plus en plus chaque jour à être enlever sans qu’on en parle a leur juste valeur, on aurait envie de verser une larme. Voila, donc une lecture comme je les aime.

 

Publicités

A vos plumes !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s