Hollow city

Publié: 1 septembre 2016 par lecturedesam dans Fantastique

Afficher l'image d'origine

Auteur : Ransom Riggs
Titre : Hollow city
ISBN : 978-2747044981
Format EPUB

 

4eme de couverture : 

Dix enfants particuliers sont pourchassés par une armée de monstres.
Une seule personne pourrait les aider : Miss Peregrine ! Mais elle est prisonnière dans sa forme oiseau…
Les enfants particuliers sont désemparés : Miss Peregrine, changée en oiseau, est prisonnière de son état, suite à l’attaque des Estres, des âmes damnées. Ils n’ont plus qu’un espoir : trouver une Ombrune susceptible de redonner à la directrice de l’orphelinat sa forme humaine.

Après avoir essuyé une tempête entre Cairnholm et le continent, le petit groupe d’enfants échoue sur une rive de Grande-Bretagne, en 1940, alors que la Seconde Guerre mondiale fait rage. Aussitôt pris en chasse par des Estres déguisés en soldats,
ils se réfugient in extremis dans une boucle temporelle. Là, vit une curieuse ménagerie d’animaux singuliers. Parmi eux, Addison, un chien parlant, leur apprend que Miss Wren, la dernière Ombrune en liberté, est partie libérer ses soeurs à Londres. Il devient urgent pour les enfants particuliers de rejoindre la capitale…

 

Mon avis

J’ai eu un peu plus de mal à rentrer dans ce 2eme tome. J’ai bien aimé suivre les nombreuses peripeties de ces enfants, auquels on s’attache.

Les enfants particuliers de Miss Peregrine enchaînent les bonnes et mauvaises rencontres, avec un véritable compte à rebours à respecter. S’ils ne s’y prennent pas correctement, et pas assez rapidement, leur directrice restera à jamais coincée sous forme d’oiseau. Et quand on a des armées d’Estres et de Creux qui nous collent au derrière, on évite de prendre son temps.

Plus sombre que le premier volume, le lecteur découvre notamment Londres pendant les bombardements de 1940 et l’absurdité d’une guerre qui ravage tout en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Les descriptions, accompagnées de photos en noir et blanc confèrent au roman ce petit-quelque-chose qui fait de lui un ouvrage inclassable,

Publicités

Les commentaires sont fermés.