Les forets d’acora

Publié: 12 juin 2016 dans Auto-édition, Science fiction
Tags:, , ,

30369618

 

Auteur : Thomas Clearlake
Titre : Les forets d’acora
ISBN : 979-10-236-0159-6
250 pages  – EPUB

 

4eme de couverture

Dans un futur très lointain, aux confins de l’univers, à des milliers de cycles-lumière de notre galaxie…l’Homme, l’un des premiers colons intergalactique, a porté la semence de notre civilisation sur des planètes fertiles, au cœur de systèmes habités, où il est maintenant une espèce intelligente parmi une multitudes d’autres…
Dans cet univers infiniment vaste, certaines galaxies et systèmes tentent de s’organiser, de trouver une harmonie commune… ailleurs, la technologie sur développée, la matière artificielle, les systèmes méta-évolutifs, ont corrompu l’évolution naturelle. L’éternelle soif de pouvoir a érigé des Empires intergalactiques qui sèment le chaos et dictent leurs lois à des civilisations soumises…dans d’autres régions intersidérales encore, des formes de vies primitives luttent pour leur survie…
À travers l’espace, depuis la nuit des temps, un Ordre bienveillant œuvre dans le plus grand secret au maintien de l’équilibre et à l’unification du Cosmos.
Mon nom est Jaadhur. Je suis un descendant humain…et je suis devenu Ujhaï, une Sentinelle de Vijā Saati, l’Alliance universelle secrète.
Ceci est l’histoire de ma vie, mais c’est aussi et surtout celle d’une quête dont dépendra l’avenir de notre Univers.

 

Mon avis

Je n’en ai pas l’habitude mais mon avis sera assez bref.

Je pensais a une belle découverte mais j’ai été bien déçu. Le fait de lire un livre et devoir a tout bout de champ faire appel a un lexique en fin d’ouvrage me rebute beaucoup. Du coup beaucoup trop de termes trop techniques. De même les noms des personnages m’ont déstabilisé.

L’un des points positifs que j’ai apprécié, ce sont les passages de combats.

Cela dit l’histoire est bien pour un roman de science fiction. Apres tout peut etre aussi que le genre de livre ne me correspond pas après tout.

Publicités
commentaires
  1. […] malecturotheque sur Les forets d’acora […]

    J'aime

  2. Quels livres de SF as-tu lu autre que celui-ci ?
    Les termes que tu étais obligé de lire leur définition en fin de livre, étaient-ce des néologismes ? Quelques néologismes ne sont pas dérangeants, mais trop, au contraire, deviennent vite lourds dans la lecture.

    J'aime