Une chance de trop

Publié: 19 mai 2016 dans Thriller

Afficher l'image d'origine

Auteur : Harlan Coben
Titre : Une chance de trop
ISBN : 9782266207744
471 pages

 

4eme de couverture

La vie de Marc Seidman, chirurgien plastique qui réside dans une banlieue paisible de New York, bascule le jour où il s’écroule dans sa propre cuisine, touché par deux balles de revolver. Lorsqu’il se réveille douze jours plus tard à l’hôpital, c’est pour apprendre que sa femme, Monica, a été tuée dans l’incident et que Tara, sa petite fille de six mois à peine, a disparu. S’agit-il d’un enlèvement ? Son bébé est-il toujours en vie ? Quand une demande de rançon parvient à son richissime beau-père, Marc y voit plus clair, mais l’identité des kidnappeurs et les raisons de leur acte demeurent un mystère. Malgré ses réserves, il prévient la police et réunit les fonds, avec l’espoir de retrouver sa fille. Malheureusement, la confrontation échoue : les ravisseurs s’emparent des deux millions de dollars et disparaissent, ne laissant aucune trace de la petite Tara. Qui la retient captive ? Si l’enquête s’oriente un temps vers la sœur de Marc, retrouvée morte en possession des vêtements que portait Tara le jour de son enlèvement, la piste est vite abandonnée. Dix-huit mois plus tard, alors que l’enquête est au point mort, les ravisseurs font une nouvelle demande de rançon. Cette fois, Marc est bien décidé à retrouver sa fille. Pas question d’avertir la police. Il se débrouillera seul, avec l’unique personne en qui il ait confiance : Rachel Mills, son amour de jeunesse et ex-agent du FBI. Mais le temps presse, d’autant que la police commence à douter de leur innocence et qu’un couple de tueurs à gage cherche à les éliminer. Une chose est sûre, pour sauver sa fille, Marc devra avant tout sauver sa peau et celle de Rachel…

 

Mon résumé

Savoir qu’on se réveille sur un lit d’hôpital au milieu de cateter et compte goutte, qui plus est après 12 jours d’absence, ça a de quoi inquiéter. Ajouter a ça, apprendre que sa femme est morte et que sa fille à disparu alors la, je crois qu’il est encore plus difficile de s’en remettre. A partir de ce moment, la vie de Marc Siedman, chirurgien plasticien, de profession va vite être chamboulée.

J’ai bien aimé le personnage de Marc, car on sens vraiment le père, proche de sa fille, qui veut tout faire pour connaitre la vérité mais également, et surtout qui veut savoir ou est sa fille. On va vite apprendre que si il a une fille, il a aussi une sœur.

Sa sœur, j’ai juste envie de la plaindre, même si au final on en sait assez peu sur elle, une droguée, junkie, qui ne souhaite qu’une chose, c’est avoir sa dose. Elle va cependant jouer un rôle, assez important dans l’histoire.

On pourrais aussi parler de Rachel, que je classe en temps que personne secondaire bien qu’il soit quand même au 1er plan de l’histoire, il s’agit de l’ancienne compagne de Marc, qui va l’aider et l’épauler pour retrouver sa fille. Elle est difficile a cerner quand même mais finalement une fois qu’on la connait on l’apprécierai presque comme une amie.

Il y a aussi l’avocat, qui, une fois que tous les éléments sont réussi, on a juste envie de remercier celui qui l’a tuer. Oui je sais je suis sadique, mais attendez de comprendre l’histoire et je pense que vous aussi, vous aurez envie de le voir mort.

A ce niveau, vous devez vous dire, c’est bien beau tout ça, mais on en apprend pas beaucoup, et bien je vous en dit juste assez pour vous laisser le bonheur de découvrir tous les tenants et les aboutissants de ce fantastique thriller.

 

Mon avis :

petit clin d’œil a une personne qui se reconnaîtra je pense : Oui , bien sur je lis vite mais cette histoire est telle, qu’on a envie de dévorer chaque page afin de connaitre la finalité et savoir comment Marc va s’en sortir.

Alors, vous l’aurez compris j’ai adoré ce livre et je vous le recommence vivement.

Publicités
commentaires
  1. chutjelis dit :

    Le seul Coben que j’ai lu et j’ai adoré!

    Aimé par 1 personne

  2. Je suis admiratif de voir à la vitesse à laquelle tu lis. Pour finir un bouquin, il me faut 6 mois !

    Aimé par 1 personne