Leviatemps

Publié: 16 mai 2016 dans Thriller
Tags:, , , ,

18466498

Auteur : Maxime Chattam
Titre : Leviatemps
ISBN : 9782266207041
571 pages

 

4eme de couverture

Paris, 1900. Guy de Timée, romancier à succès, vit pourtant dans les combles grinçants d’une maison close. Du jour au lendemain, il a tout plaqué. Femme, enfant, amis, réussite… Il a décidé de se lancer dans un roman policier qui plonge dans les bas-fonds de la civilisation, de se confronter au sang et à la violence. À la mort. Elle va surgir au milieu de la nuit en la personne de Milaine, jeune prostituée du lupanar, assassinée dans des circonstances particulièrement étranges. Et si elle n’était pas la première ? Qui rôde dans les rues de la capitale, dans l’ombre de l’Exposition Universelle ? Quel est le sombre dessein de ce tueur de femme, qui ne laissera bientôt derrière lui que des costumes de peau ? En compagnie de la mystérieuse Faustine, de l’inspecteur Perotti et d’Yoshito, un Japonais impressionnant, sumo déshonoré, Guy va tenter de le découvrir… Des cercles ésotériques de Paris aux merveilles de l’Exposition Universelle, ils vont peu à peu mettre à jour un terrifiant secret, celui qui fascine tout homme depuis la naissance de la civilisation : le contrôle du temps.

 

Lapresentation de l’auteur :

 

 

Mon résumé

Maxime nous plonge ici au début du siècle, année de l’Exposition Universelle, au sein d’un lupanar. Le personne principal Guy est un romancier qui décide de tout quitter, même sa femme et rejoint cette maison close en tant que locataire.

Elle est dirigée par Julie et secondé par Gikaibo, dont, je trouve que finalement on en apprend assez peu a son sujet.On sait juste qu’il s’agit d’un sumo japonais, qui, ayant été humilié, décide de quitter son pays et rejoins la France.

Guy va entretenir des relations amicales avec les filles de la maison, Parmi lesquelles se trouvent Milaine et Faustine. Guy va essayer de trouver l’inspiration pour écrire un roman policier, qui a l’Époque est un style peu courant.

Son inspiration va vite être remise en question le jour, ou Milaine est retrouvée sauvagement assassinée devant Le boudoir de soi (le nom du lupanar), les yeux révulsés et dans une attitude rappelant celle de la peur.

Guy va vite apprendre que les 2 flics ayant eu en charge le dossier vont vite étouffer l’affaire. Guy qui ne compte pas en rester la va faire la connaissance de l’inspecteur Perotti (que je qualifierai de ripou) et ensemble, épaulé de Faustine, vont mener leur enquête jusqu’à découvrir le fin mot de l’histoire.

 

Mon avis

Ça faisait un long moment que je n’avait pas lu un roman de MAxime Chattam, et je dois dire que je suit pas déçu. Je n’ai pas lâché le roman un seul instant, autant dire que ça envois. Enfin bon c’est Chattam quoi !

Je le recommande vivement et j’ai déjà hâte de lire le 2nd volet.

 

Publicités
commentaires
  1. pepparshoes dit :

    Cette saga de Chattam est ma préférée, j’adore ❤

    Aimé par 1 personne