Les sentiers du hasard

Publié: 1 avril 2016 dans Auto-édition, Exclusivités
Tags:, , , , ,

kaczmarek

 

Auteur : Gisele Kaczmarek
Titre : Les sentiers du hasard
ISBN :  978-2-9542999-4-5
154 pages – format PDF

 

Il y a quelque temps j’avais proposé de faire une chronique pour des oeuvres d’auteurs auto-edité et c’est pourquoi de temps en temps il m’arrive de lire des ouvrages d’auteur peu ou pas connu. La plupart du temps j’en ressors plus que satisfait et c’est pas pour déplaire a l’auteur.

Aussi, aujourd’hui je commence le recueil de nouvelles de Gisèle Kaczmarek, que celle-ci m’a gracieusement envoyé 😉

 

Mon résumé : 

  • Au bord du Loch : J’ai déjà eu un sentiment de déjà vu en me rendant dans un endroit inconnu, ou avoir déjà rencontré une personne , qui pourtant je ne connait pas. C’est l’effet que j’ai eu en lisant cette nouvelle.
  • Le train : Au vu de la lecture de cette nouvelle, je considére qu’on ne doit pas applaudir un miracle sur la foi d’un pressentiment. On a évité une catastrophe et c’est tant mieux, on a pas besoin de recevoir une médaille. C’est du moins mon sentiment, et je pense que ce doit également être celui de l’auteure.
  • Expedition en Egypte : Une petite histoire policière qui se déroule au sein de la vallée des rois, en Egypte. J’ai trouvé dommage le fait qu’on devine rapidement, la personne a accuser, un peu plus de suspense, aurait pu être un plus.
  • Le panier : Ca doit être la nouvelle à laquelle j’ai le moins accroché mais ca n’engage que moi.
  • Soir d’été : Belle histoire romantique, ou la fille se trouve tous les défauts du monde, mais qui finalement réussi, contre toutes attentes, a diner aux chandelles, avec un parfait inconnu.
  • Secret defense : Histoire policière, mais on peut aisément le deviner de par le titre. On y raconte l’histoire d’un homme retrouvé mort dans son lit, alors qu’il est sensé être mort au combat, 3 jours plus tot.Usurpation d’identité ? Vengeance ? C’est ce que devra découvrir la brigade de gendarmerie qui est sur l’enquête.
  • A l’ombre des moaï : Ca doit etre la nouvelle la plus longue du recueil, mais j’ai bien aimé cette histoire ou il est question de 2 femmes qui « perdent » leur maris sur l’ile de paques. On aurait presque du mal a croire qu’on puisse perdre une personne sur une ile, et pourtant…

 

Mon avis

Bon recueil de nouvelles qui ne se cantonne pas a un seul theme mais en mêlent plusieurs et ca permet de voir d’autres chose et ca annonce de belles decouvertes.

Pour ceux que ca interesse de decouvrir l’auteur :

 

Publicités

Les commentaires sont fermés.