Angemort

Publié: 2 mars 2016 par lecturedesam dans Fantasy, Horreur Fantastique, Science fiction, Surnaturel
Tags:, , , , ,

Afficher l'image d'origine

 

Auteur : Sire cédric
Titre : Angemort
ISBN : 978-2842-283766
278 pages

 

4eme de couverture

Un mystérieux collectionneur amateur de cadavres. Une jeune fille dotée d’un don de voyance très particulier. Une âme d’ange cherchant à semer de dangereux poursuivants. Des criminels n’hésitant pas à tout ravager sur leur passage pour récupérer leur proie.
Un roman délirant, mêlant aventures et horreur, par Sire Cédric, l’auteur de  » Déchirures « .

 

Mon avis

Angemort, c’est l’histoire d’un ange qui se fait kidnapper et dépecer par une nécromancienne. L’âme de l’ange, cependant, arrive à se glisser dans la peau qui lui est arrachée tout entière. Le jardinier de la nécromancienne, amoureux de l’ange, la vole alors. Mais elle lui est à son tour volée (alors qu’il se fait dévorer vivant par les ombres de la nécromancienne qui recherche son bien) par un revendeur d’objets bizarres, pour un acheteur nécrophile (oui oui) nommé Cheverny.

Et donc tout au long de l’histoire la nécromancienne recherche l’âme de l’ange, qui se trouve chez Cheverny, avec sa jeune servante Jad, qui elle aussi a des pouvoirs spéciaux.
Les personnages sont à la limite de la caricature mais parfaitement défini les uns par rapport aux autres. On s’attache aux deux héros et on déteste très vite les deux antagonistes.
Cheverny, collectionneur morbide, excentrique et milliardaire vient d’acquérir une sublime peau humaine d’une blancheur sans pareil, et surtout sans aucun défaut. Il va installer sa merveilleuse relique au fond de ses catacombes où il a élu domicile avec Jad, son employée et amante à l’occasion. Si Cheverny collectionne les morts et morceaux de morts, Jad elle collectionne les livres. Ce qu’il ne sait pas, c’est que Jad a le DON. C’est une sorte de médium. Un simple contact et elle entrevoit les pensées et le passé. En un mot, elle communique avec l’âme des gens, des choses. L’âme de l’Ange, réfugiée dans la belle peau immaculée, va la prévenir de l’attaque imminente de Maddalena.

Maddalena est le personnage odieux par excellence, mais il n’en sublime que plus les autres. Cheverny également est à baffer, mais Sire Cédric lui prête un bon humour et le met dans des situations tellement cocasses.

Je clôturerai en disant que ce roman est comme le dit l’auteur lui-même trash, je dirais même très trash, c’est assez spécial et les âmes un peu sensibles doivent passer leur chemin.

Publicités
commentaires
  1. Et bien dis donc, c’est très très intriguant!! Je serais vraiment curieuse de découvrir ce livre!

    Aimé par 1 personne

  2. […] Retrouvez la chronique ICI […]

    J'aime