Dernier meurtre avant la fin du monde

Publié: 16 février 2016 par lecturedesam dans Policier / Polar

Dernier meurtre avant la fin du monde par Winters

 

Auteur : Ben H. Winters
Titre : Dernier meurtre avant la fin du monde
ISBN : 978-2-37056-017-9
230 pages – Format Mobi

Afficher l'image d'origine

Ben H. Winters, né le 14 juin 1976 à Potomac, dans le Maryland, aux États-Unis, est un romancier, poète et dramaturge américain, auteur de roman policier, de science-fiction et de littérature d’enfance et de jeunesse.

Série Dernier meurtre avant la fin du monde :
-Dernier meurtre avant la fin du monde (en), 2015
-J-77, 2016
-Impact, à paraître en septembre 2016

 

4eme de couverture :

Concord, New Hamsphire. Hank Palace est ce qu’on appelle un flic obstiné. Confronté à une banale affaire de suicide, il refuse de s’en tenir à l’évidence et, certain qu’il a affaire à un meurtre, poursuit inlassablement son enquête. Hank sait pourtant qu’elle n’a pas grand intérêt puisque, dans six mois il sera mort. Comme tous les habitants de Concord. Et comme tout le monde aux États-Unis et sur Terre. Dans six mois en effet, notre planète aura cessé d’exister, percutée de plein fouet par 2011GV1, un astéroïde de six kilomètres de long qui la réduira en cendres.
Aussi chacun, désormais, se prépare-t-il au pire à sa façon.
Dans cette ambiance pré-apocalyptique, où les marchés financiers se sont écroulés, où la plupart des employés ont abandonné leur travail, où des dizaines de personnes se livrent à tous les excès possibles alors que d’autres mettent fin à leurs jours, Hank, envers et contre tous, s’accroche. Il a un boulot à terminer. Et rien, même l’apocalypse, ne pourra l’empêcher de résoudre son affaire.

 

Que feriez vous si on vous apprenez qu’une météorite risque à tout moment de tomber sur la terre et tout détruire ? Vous vous sauvez ? Impossible, où iriez vous ? En tout cas l’inspecteur Palace, lui, continue ce qu’il sait faire de mieux. Résoudre une enquête policière. Le seul problème est que tout le monde s’évertue à vouloir croire à un suicide. En plus c’est plus facile, puisque personne ne s’occupe des suicides. Tout porte à croire qu’il s’est pendu dans le Mc do du coin, comme c’est facile !

Il va tout faire pour résoudre cette enquête et finira par trouver le meurtrier. Après tout, c’est pas pour rien que c’est un flic obstiné !

 

Mon avis :

Dans la première partie du livre, Palace passe son temps à essayer de convaincre ses collègues que le pendu a été assassiné. Mais ils restent sceptiques, et pour tout dire, ils s’en foutent royalement.
Car l’humanité est à l’aube de son anéantissement. Un astéroïde nommé Maia fonce vers la terre et la percutera le « 3 octobre, dans six mois et onze jours ». Mi- résignés, mi- désespérés, les hommes assistent à ce compte à rebours macabre. La société se délite. L’économie est en panne. Les suicides et les disparitions ne se comptent plus. L’ordre des priorités changent du tout au tout.

Un très bon polar post- apocalyptique 😉

Publicités

Les commentaires sont fermés.