Proies

Publié: 1 février 2016 dans Thriller

Afficher l'image d'origine

 

Auteur : Mo Hayer
Titre : Proies
ISBN : 978-2258-080416
437 pages

 

4eme de couverture

l observe. Il attend. Puis il prend ce qui ne lui appartient pas…
Novembre dans le Somerset. Alors qu’elle déposait ses courses dans le coffre de sa voiture, une femme est jetée au sol par un individu affublé d’un masque de père Noël qui prend la fuite à bord du véhicule. Selon la police, pour qui il ne s’agit que d’un banal fait divers, l’agresseur ne s’est sans doute pas rendu compte de la présence d’une fillette sur la banquette arrière. Mais, tandis que l’enfant reste introuvable et qu’une deuxième petite fille disparaît dans les mêmes circonstances, le scénario s’assombrit. Le ravisseur ne tarde d’ailleurs pas à se mettre en contact avec la police…
Dans cette nouvelle enquête du commissaire Jack Caffery et du sergent Flea Marley, Mo Hayder prend un malin plaisir à manipuler son lecteur en jouant avec ses peurs les plus primaires.

 

Mon ressentie :

Mon 2eme livre de l’auteure et j’ai bien aimé. Je me suis vite attaché a Flea car meme si il se braque un peu avec sa hierarchie elle n’hesite pas a foncer afin de denouer le vrai du faux. Le sujet délicat du rapt d’enfant de façon assez habile. Sans jamais en faire trop. C’est toujours juste et avec assez de sensibilité.

Plusieurs cas de disparitions et de suicides se sont produits ces derniers jours. Jack Caffery devrait participer aux recherches avec ses collègues. Estimant qu’il existe peut-être un lien avec le dossier mal élucidé, il aborde autrement les suicides de Ben Jakes et de Lucy Maloney, et la disparition de Misty Kitson. Plongeuse de la police, Flea Marley prend parfois des risques, frôlant la narcose. Quand un jeune officier trop sûr de lui affirme que Lucy n’a pas respecté les règles du profilage des suicidaires, Flea le traite de crâne d’œuf devant Jack. Néanmoins, Jack admet que certains détails restent troublants.

Comme bien souvent avec les series, j’ai la facheuse manie de commencer en plein milieu, alors pour ceux qui seraient interesser il faut commencer par « Rituel« .

Publicités
commentaires
  1. […] Pour la chronique c’est LA […]

    J'aime