cover

Auteur : Jules Verne
Titre : Cinq semaines en ballon
281 pages
EPUB

 

 4eme de couverture :

Un savant et explorateur, le Dr Samuel Fergusson, accompagné de son serviteur Joe et son ami chasseur professionnel Richard « Dick » Kennedy, décident de survoler l’Afrique orientale, de Zanzibar aux sources du Nil – pas encore totalement explorée – à bord d’un ballon gonflé à l’hydrogène, le « Victoria ». Il a inventé un mécanisme qui, en éliminant la nécessité de libérer du gaz ou de jeter de lest pour contrôler son altitude, permet de très longs trajets à prendre. Ce voyage est destiné à relier les voyages de Sir Richard Burton et John Hanning Speke en Afrique de l’Est avec celles de Heinrich Barth dans les régions du Sahara et du Tchad. Le voyage commence à Zanzibar sur la côte est, et passe à travers le lac Victoria, le lac Tchad, Agadez, Tombouctou, Djenné et Ségou à St Louis dans le jour moderne Sénégal sur la côte ouest. Le livre décrit les multiples et dangereuses aventures que vont vivre les trois hommes.

 

Mon résumé

j’ai eu autant de plaisirs a lire ce roman que j’en avais eu a lire Voyage au centre de la terre. Lecture du 19eme siecle est plaisante a lire, mais comme je l’ai deja suggeré dans la precedente chronique, il peut-etre judicieux d’avoir un dico a portée de main.

On suit les peripeties du docteur Fergusson, et de ses 2 accompagnateurs Joe et Kennedy , qui entament un tour de l’Afrique d’est en ouest pour aller de Zanzibar a la cote du Sénégal, a l’aide d’un ballon. Ce voyage va etre semé de nombreuses embûches, tans d’ordre techniques que par les habitants, qui pour certains vont se révéler des plus hostiles. Ils vont devoir faire preuve d’ingéniosité, afin de pouvoir terminer leur voyage , qui est a la limite de se terminer a pieds….

 

Mon avis

Je préfère ce résumé cours afin que toute l’oeuvre de Jules Verne, puisse etre conservée et que vous puissiez tout comme moi en apprécier chaque pages, chaque phrase, chaque mot…

Un pur chef d’oeuvre que nous avons encore la.

Publicités

Les commentaires sont fermés.