Le voleur de regards

Publié: 20 mai 2015 par lecturedesam dans Policier / Polar, Thriller
Tags:, , ,

Auteur : Sebastien Fitzek
Titre : Le voleur de regards
ISBN : 978-2809-810325
391 pages 

 

4eme de couverture

Une vague de crimes d’une cruauté sans précédent s’abat sur Berlin. Un tueur en série s’infiltre dans les foyers en l’absence du père de famille, tue la mère, enlève l’enfant et accorde un ultimatum à la police pour le retrouver.
Passé cet ultimatum, l’enfant est assassiné. En référence à l’oeil gauche qu’il prélève sur ses victimes, les médias lui ont attribué un surnom : le Voleur de regards…
Alexander Zorbach, un ancien policier devenu journaliste, se rend sur une nouvelle scène de crime. Une mère de famille a été assassinée et son fils de 9 ans a disparu.
Alexander se retrouve pris dans l’engrenage du jeu machiavélique auquel se livre le Voleur de regards, qui veut lui faire porter le chapeau.
Zorbach a 45 heures pour retrouver l’enfant et prouver son innocence. Le compte à rebours est lancé…

 

1ere chose surprenante en ouvrant ce roman : on commence par l’epilogue puis au fur et a mesure que l’ultimatum avance les chapitre descendent à la maniere d’un compte a rebours.

Le tueur est tout de même sadique puisqu’il tue des mères de famille et kidnappe leurs enfants, donnant plus de 44 heures à la police pour retrouver l’enfant. Passé ce délai, la victime meurt devant le manque d’air que lui donne sa prison. On suit vraiment l’enquête d’Alexander et de la police, chacun de leur côté pour trouver le lieu où est détenu cet enfant et l’identité du tueur ainsi que son mobile.

Je trouve, que l’un thème abordé est rondement mené : le fait que l’auteur ai souhaité que Alexander  (personnage principal ) soit accompagné dans son enquête d’une personne aveugle(Alina), cecité survenu suite a un accident (a l’age de 3 ans ). On apprend plusieurs choses sur la vie des aveugles et des mauvaises images qu’on s’en fait. C’est le cas lorsqu’on pense qu’on a besoin de les accompagner pour traverser une rue par exemple, tel des demeurés mais les aveugles ont su mener leur vie en faisant face a ses petites choses de la vie qui semble normale pour tout un chacun.

Alexander est un homme attachant dans le sens où il a vécu bon nombre de drames qui l’ont amené là où il est aujourd’hui et on sent que la roue ne tournera pas pour cet homme puisqu’il deviendra la victime d’un jeu machiavélique.

 

Mon avis

Encore un très bon Livre de Sebastian Fitzek, que j’apprécie un peu plus a chaque nouveau roman. Ce roman suit la ligné du Briseur d’âmes, que j’avais lu juste avant celui-ci.

Publicités
commentaires
  1. Tu me donnes bien envie de découvrir ce livre comme j’avais bien aimé Le briseur d’âmes 🙂

    J'aime

    • lecturedesam dit :

      je t’invite donc a le decouvrir pas plus tard que maintenant. j’ai adoré a partir du moment ou les 2 comparses se rencontrent. l’enquete avec la fille aveugle est magique 😉

      J'aime