Le vol des cigognes

Publié: 6 avril 2015 dans Policier / Polar
Tags:,

 

Auteur : Jean-Christophe Grangé
Titre :  Le vol des cigognes
ISBN :   9782253170570
378 pages (format Epub: 693 pages)

 

Description de cette image, également commentée ci-aprèsJean-Christophe Grangé, né le 15 juillet 1961 à Boulogne-Billancourt, est un journaliste, reporter international, écrivain, scénariste et scénariste de bande dessinée.

Il est l’un des rares écrivains français dans le domaine du thriller à s’être fait un nom aux États-Unis.
Parmi ses romans on trouve Le vol des cigognes, Les rivieres pourpres, La foret des manes.

 

 

 

4eme de couverture

Louis Antioche, un jeune docteur en histoire lassé par ses nombreuses années d’études est engagé par Max Böhm, un ornithologue suisse, pour étudier la migration des cigognes.
Le Suisse meurt à la veille de leur migration vers l’Afrique. Malgré cela, et parce que les circonstances de la mort de Böhm paraissent suspectes, Louis décide de faire le voyage avec les oiseaux vers leur demeure d’hiver. Au cours du voyage — qui l’entraîne dans les Balkans, en Israël, pour finir en Centrafrique où Louis découvre peu à peu qui était réellement Max Böhm. Sur sa route, les cadavres s’accumulent et petit à petit, Louis s’enfonce dans l’horreur la plus totale. Le trafic très lucratif auquel se vouait Max Böhm a des retombées inattendues qui impliqueront personnellement Louis Antioche …
Le suspense reste entier jusqu’à la fin ! Au départ d’une gentille petite histoire assez banale, trois intrigues se mettent en place, s’entremêlent et nous font plonger dans une spirale morbide où l’horreur est de plus en plus présente

 

Mon resumé

Un jeune docteur en histoire est interpellé par Max Bohm, un ornithologue suisse, lorsque toute un partie d’un cheptel de cigognes disparaît.  Max Bohm l’engage et s’apprête a lui expliquer en détail sa mission lorsqu’il meurt d’une crise cardiaque.

Le jeune médecin va donc partie en quête de ses cigognes et ce qu’il va découvrir va lui faire froid dans le dos. Au cours de son voyage qui va lui faire parcourir les Balkans, l’Israël puis le Centrafrique il va commencer par découvrir que les cigognes sont utilisées a des fins de transports de diamants, une fois que ceux-ci ont été extrait de la mine, puis il va découvrir que plusieurs personnes décèdent mais se retrouvent sans cœur. De fils en Aiguilles, Antioche, le jeune docteur, va se retrouver mêler a une sombre histoire qu’il n’imaginait pas du tout.

 

Mon avis

un très bon roman de Grangé, que je ne connaissait pas encore. l’histoire est passionnante mais j’ai trouvé qu’elle mets du temps a s’amorcer.

A recommander

 

Publicités

Les commentaires sont fermés.