La peau sur les os

Publié: 26 mars 2015 par lecturedesam dans Suspense

peau_sur_les_os

 

Auteur : Richard Bachman (connu par les fans pour etre le pseudonyme de Stephen king)
Titre : La peau sur les os
ISBN : 2-277-22435-9
376 pages

stephen_king

Stephen Edwin King, plus connu sous le nom de Stephen King, [sti:vən kɪŋ], est un écrivain américain né le 21 septembre 1947 à Portland, dans le Maine (États-Unis).

il a écrit et publié plus de cinquante romans, dont sept sous le pseudonyme de Richard Bachman, parmi lesquelles on trouve Rage, Marche ou creve, Blaze.


 4eme de couverture (source Wikipedia) :
Billy Halleck, bon époux et bon père mais assez arrogant, vit dans le Connecticut et exerce son métier d’avocat à New York. Boulimique, il pèse plus de cent kilogrammes. Un jour, alors qu’il est distrait car sa femme Heidi est en train de le masturber, il tue accidentellement en voiture une vieille gitane. Sa position de notable lui vaut d’échapper à toute condamnation et les Gitans sont expulsés de la ville. Mais le père de la vieille gitane touche Billy à sa sortie du tribunal en lui chuchotant : « Maigris ». C’est alors que Billy commence à maigrir, au rythme d’un kilogramme par jour. Il est tout d’abord ravi de cette perte de poids bienvenue mais sa femme et sa fille, Linda, commencent à s’en inquiéter. Billy a beau se gaver, rien ne peut enrayer cette perte de poids qui risque de l’emmener vers une issue fatale. Les deux personnes qui l’ont couvert, le juge et le chef de la police, subissent eux aussi des phénomènes étranges, la peau du juge se couvre d’écailles et celle du chef de la police d’une forme d’acné terriblement virulente. Les deux hommes finissent par se suicider.

Terrifié, Billy comprend alors que le chef de la tribu gitane lui a jeté un sort et, désormais d’une maigreur extrême, remonte la piste des Gitans. Heidi veut quant à elle faire interner son mari car elle pense que des troubles mentaux sont à l’origine de sa perte de poids. Billy demande l’aide d’un de ses anciens clients, Richie Ginelli, qui se trouve être un parrain de la Mafia. Ginelli se charge alors de semer la panique dans le campement des Gitans. Taduz Lemke, le chef de la tribu qui a maudit Billy, accepte de lever la malédiction et apporte à Billy une tourte à laquelle il mêle un peu du sang de l’avocat, lui expliquant qu’il doit la faire manger à quelqu’un d’autre pour que la malédiction soit transférée à cette personne. Billy découvre ensuite que Ginelli a été tué par Gina, l’arrière petite-fille de Lemke. L’avocat décide de faire manger la tourte à Heidi, qu’il considère comme responsable de tous ses ennuis. Il fait mine de se réconcilier avec elle mais, le lendemain matin, il découvre que Linda est revenue à l’improviste à la maison et qu’elle a elle aussi mangé une part de la tourte. Billy prend alors à son tour une portion de tourte.

Mon avis : 

un tres bon roman mais j’ai quand meme trouvé qu’on se traine un peu dans la seconde partie et aurait merité d’etre un peu raccourci. Je pense que c’est pas le meilleur roman de King / Bachman que j’ai lu.

Publicités
commentaires
  1. lecturedesam dit :

    pour resumer disons qu’on ne peut pas apprecier tout les livres qu’on lis sinon ca aurait plus de sens.

    J'aime

  2. lecturedesam dit :

    disons que de ce que j’en ai lui c’est la survie d’un homme contre des forces qu’il ne maîtrise pas. en fait en disant forces on devrait peut etre plus dire sortilege mais bon je n’en dirait pas plus pour pas dévoiler le livre

    J'aime

  3. pepparshoes dit :

    Je l’ai lu il y a des années, et je n’ai pas trop aimé, je dois dire… Il est… bizarre ^^

    J'aime