Choquée

Publié: 20 mars 2015 par lecturedesam dans Thriller
Tags:, , , ,

Auteur : Tania Carver
Titre : Choquée
ISBN : 978-2-87515-438-5
600 pages 
parue le 03/12/2014

4eme de couverture : 

Cela devait être un beau week-end de Pâques. De retour de leur lune de miel, la psychologue Marina Esposito, son mari, l’inspecteur Phil Brennan, et leur fille Josephina, 3 ans, rejoignent les parents de Phil dans leur cottage du Suffolk. Dans la nuit, un incendie se déclare et ravage la maison. Phil est dans le coma, son père est mort, sa mère grièvement blessée, et Josephina a disparu. Miraculeusement indemne, Marina est hospitalisée en état de choc. C’est là qu’elle reçoit un terrible appel : si elle veut revoir sa fille vivante, elle doit obéir aveuglément à ses ravisseurs. Marina se lance alors à corps perdu dans un jeu de piste macabre, jonché de cadavres. Une course contre la montre désespérée s’engage pour retrouver la fillette. Une fois encore, Tania Carver explore les recoins les plus sombres de l’esprit humain, mettant en scène des « monstres » qui ont fait le succès de ses précédents romans.

Mon resumé: 

Marina et son Marie Phil Brennan doivent passer le weekend, accompagné de leur fille de 3 ans, Josephina, dans un cottage mais celui-ci brûle mystérieusement.
Marina se réveille, encore sonnée, dans une chambre d’hôpital, lorsqu’un téléphone portable semble sonner dans son sac, situé à coté de son lit. Elle apprend alors, d’une personne dont elle ignore l’identité, qu’ils détiennent sa fille prisonnière et ne la récupérera que si elle fait scrupuleusement se qu’on lui dit.
Ni une ni deux, Marina commence une véritable chasse, au péril de sa vie et peut-être même celle de sa fille. Avant de s’enfuir de l’hôpital elle prend le temps d’apprendre que son mari se trouve à l’hôpital également mais n’en apprendra plus que bien plus tard.

Mon avis : 

Encore un très bon roman de Tania Carver qui tient bien en haleine, on est impatient de suivre les péripéties de Marina. Je trouve l’épilogue bien tourné et on respire presque que la fin soit heureuse. Et ouais quand on voit tout ce qui se passe on en douterait presque.

Publicités
commentaires
  1. pepparshoes dit :

    Contente qu’il t’ai plu ! 🙂

    Aimé par 1 personne